Le producteur du film Sonic reconnaît que le design du personnage était une erreur qui doit être corrigée

Dès la première image, le film Sonic a fait grincer des dents. Non pas parce que le projet pouvait être périlleux, comme bon nombre d’adaptations cinématographiques de jeux vidéo, mais car le design du hérisson bleu laissait entrevoir quelque chose de… spécial. Un design humanoïde et pas forcément convaincant, bien éloigné de l’esthétique du personnage.

La bande-annonce a été une véritable catastrophe avec des avis majoritairement négatifs et une vidéo au nombre de dislikes impressionnant sur le compte YouTube de la Paramount. Très rapidement, le réalisateur Jeff Fowler a annoncé que les équipes allaient retravailler sur le design de Sonic.

crédit YouTube

Une décision saluée et confirmée par Tim Miller (Deadpool), ici à la production du film.

L’homme, sans langue de bois, est revenu sur l’accueil négatif du design de Sonic dans une interview pour Variety.

Tim Miller reconnaît que le design de Sonic était raté

Après le réalisateur Jeff Fowler, c’est au tour de Tim Miller de reconnaître que le design de Sonic pour le film était raté. Il faut dire que les joueurs ont grincé des dents en découvrant une créature mi-humaine, mi-hérisson, à l’esthétique un peu effrayante – ne parlons pas de ses mains.

Lors de son entrevue pour Variety, le producteur raconte comment l’équipe a vécu la désillusion face à la réception négative d’une première bande-annonce massivement dislikée.

Quand le projet « Sonic » était en préparation, il était évident que Jeff Fowler, le réalisateur, était la meilleure personne pour le diriger. Le redesign de Sonic ? Je suis du même avis que les fans et Jeff Fowler aussi. Il s’agit d’une franchise connue, Sonic doit avoir un rendu parfait. Quand les problèmes sont arrivés, je suis allé voir Jeff pour lui dire « Mec, la chose à faire, c’est d’avouer qu’on s’est planté ». Il avait déjà envoyé son tweet d’excuse une heure avant que j’arrive. C’est un type bien, et c’est comme ça qu’il fallait gérer cette crise. Les fans ont aussi leur mot à dire, et c’est une bonne façon de les écouter.

Face à ces excuses, impossible de ne pas se montrer optimiste : peut-être auront nous droit, au final, à un Sonic réussi doublé d’un bon film !

Mots-clés sonic