Le réal de Metal Gear Solid verrait bien Oscar Isaac (Star Wars) dans le rôle de Solid Snake et partage un concept art

Voilà plusieurs années que Jordan Vogt-Roberts, réalisateur de Kong Skull Island, planche sur une adaptation cinématographique de Metal Gear Solid, franchise vidéoludique culte de Hideo Kojima. Il faut dire que l’univers de la licence a de quoi offrir de beaux moments au cinéma, cette dernière déjà tournée vers l’hommage au septième art. Entre mythologie, personnages cultes et musiques marquantes, le film Metal Gear Solid a un gros potentiel. Seulement voilà : quel acteur serait le plus à même d’incarner le charismatique Solid Snake ? Jordan Vogt-Roberts a déjà une idée de la réponse et l’a fait savoir sur Twitter.

Pour l’homme, c’est Oscar Isaac le candidat idéal. L’acteur est principalement connu pour (mais pas que) le rôle de Poe Dameron dans la nouvelle trilogie Star Wars.

Metal Gear Solid 5

Sans oublier qu’Oscar Isaac himself s’était dit intéressé par le rôle lors d’une interview pour IGN.

Oscar Isaac pourrait incarner Solid Snake sur grand écran

Comme le rapporte le lien ci-dessus, c’est lors d’une tournée promotionnelle pour Triple Frontier, film Netflix, que l’acteur s’est vu questionné sur l’adaptation cinématographique d’un jeu vidéo qu’il souhaiterait rejoindre. Alors que Pedro Pascal, Ben Affleck et Garrett Hedlund étaient questionnés, Oscar Isaac a fait savoir son envie de jouer dans Metal Gear Solid.

Une réponse qui n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd, encore moins dans celle de Jordan Vogt-Roberts, réalisateur de l’adaptation cinématographique Metal Gear Solid. C’est sur Twitter que le cinéaste a partagé une conversation, accompagné d’un concept art conçu par BossLogic. On y découvre Oscar Isaac sous les traits de Solid Snake : il faut avouer que le résultat est plutôt convaincant ! Histoire de se donner encore plus de chances, Jordan Vogt-Roberts a accompagné son tweet de la mention « La balle est dans ton camp Isaac ».

Reste à savoir si Oscar Isaac répondra à l’offre émanant de son propre souhait. Il ne faut pas oublier que les adaptations cinématographiques de jeux vidéo sont le plus souvent un échec cuisant. Peu de films peuvent se vanter d’avoir été corrects, en dehors de Silent Hill premier du nom et Assassin’s Creed – qui restent de gros ratés commerciaux. Jordan Vogt-Roberts semble de son côté plutôt confiant.