Clicky

Le RED Hydrogen One se dévoile en vidéo

Marques Brownlee a eu l’insigne honneur de pouvoir prendre en main pendant quelques heures le tout premier smartphone de RED et il a bien évidemment profité de l’occasion pour réaliser une vidéo et partager ses premières impressions.

RED a surpris tout le monde le mois dernier en publiant un communiqué de presse annonçant l’arrivée prochaine d’un smartphone équipé d’un affichage holographique : l’Hydrogen One. Très succincte, l’annonce allait droit à l’essentiel et elle présentait un visuel dépouillé se focalisant sur une partie du dos de l’appareil.

RED Hydrogen One : image 1

Il n’en a pas fallu plus pour pousser Marques Brownlee à passer commande.

L’Hydrogen One se paye une première prise en main

RED l’a alors contacté pour lui proposer de prendre en main les premiers prototypes de l’appareil. Le YouTubeur a bien évidemment accepté l’invitation et il s’est donc rendu au siège social de la compagnie afin de découvrir son tout premier téléphone.

Fidèle à ses habitudes, il a profité de l’occasion pour réaliser une vidéo comme il en a le secret.

La séquence dure un peu moins de six minutes et elle s’arrête longuement sur un des derniers prototypes fabriqués par l’entreprise, un prototype reflétant le design final du produit.

L’Hydrogen One rappelle beaucoup les anciens terminaux de Motorola et notamment les derniers RAZR. Comme eux, il est en effet doté d’un boîtier en métal recouvert d’une couche de kevlar et il devrait donc être en mesure de résister aux chocs sans trop de difficulté.

La ressemblance ne s’arrête pas là. Le module photo du téléphone est en effet intégré à un macaron proéminent placé à l’arrière, un macaron ressortant de quelques millimètres de l’appareil. Plus bas, on peut également noter la présence d’un connecteur ressemblant beaucoup à celui des Moto Z et Moto Z2.

RED Hydrogen One : image 2

Un smartphone taillé pour la vidéo

En revanche, les tranches du téléphone ne ressemblent à rien de ce que nous connaissons et elles se composent ainsi d’une succession d’encoches afin de favoriser la préhension. L’ergonomie est plutôt conventionnelle pour sa part et le constructeur a ainsi choisi de placer les touches du volume sur le flanc droit et le bouton de mise sous tension sur le flanc droit.

Ce dernier intègre d’ailleurs un lecteur d’empreintes et il s’accompagne même d’un déclencheur placé en bas de la tranche.

L’écran est loin d’être borderless pour sa part et il est ainsi encadré par d’épaisses bordures, des bordures dans lesquelles on trouve des haut-parleurs stéréo.

Marques ne donne aucune information technique, mais il s’est dit littéralement bluffé par l’affichage holographique proposé par l’appareil. RED semble d’ailleurs avoir bien fait les choses en mettant en place deux modes de fonctionnement : un mode 2D et un mode 3D stéréoscopique similaire à ce que propose la Nintendo 3DS.

Mais ce n’est pas le plus intéressant. L’Hydrogen One sera en effet équipé d’un capteur Helium similaire à celui que l’on retrouve dans les caméras traditionnelles de la marque et il sera en outre possible de coller des modules sur son optique afin de bénéficier d’une qualité d’enregistrement vidéo accrue. Ces derniers prendront en effet la forme d’objectifs amovibles offrant une qualité optique proche de celles des autres produits présents au catalogue de la marque.

Grâce à ce système, l’Hydrogen One ne devrait donc avoir aucun mal à s’imposer face à ses concurrents.

Pour rappel, le produit n’est pas donné et il est ainsi proposé à partir de 1200 ou de 1600 dollars en fonction des matériaux. Le premier modèle est en effet fabriqué en aluminium et le second en titane.

Le prix des optiques additionnelles n’a pas encore été dévoilé.

RED Hydrogen One : image 7 RED Hydrogen One : image 6 RED Hydrogen One : image 5 RED Hydrogen One : image 4 RED Hydrogen One : image 3

Mots-clés RED

David

Passionné, colérique, humain.