Le robot martien de la Chine se dévoile en images

La Chine s’intéresse elle aussi beaucoup à Mars et elle a la ferme intention d’envoyer un rover sur place dans les années à venir. Elle n’avait pas eu l’occasion de beaucoup communiquer sur la question mais Zhang Rongqiao, l’homme à la tête de la mission, a pris la parole en début de semaine afin de donner de plus amples informations sur cette mission sans précédent.

La Chine a pendant longtemps accusé un retard technologique par rapport aux Etats-Unis et à la Russie, du moins dans le domaine de la conquête spatiale.

Robot Chine Mars

La Chine compte envoyer prochainement un robot vers Mars.

Toutefois, beaucoup de choses ont changé en l’espace de quelques années. Le gouvernement chinois a commencé par collaborer avec les russes après la Seconde Guerre Mondiale et il a fini par lancer son tout premier satellite en 1965.

La Chine compte bien atteindre Mars elle aussi

En arrivant au pouvoir à la fin des années 70, Deng Xiaoping a continué sur cette dynamique et il a engagé de lourds investissements dans le domaine de l’aérospatiale. A la base, il voulait simplement provoquer l’essor économique du pays et son initiative a fini par porter ses fruits. Après avoir réorganisé l’industrie spatiale dans les années 80, le dirigeant a alors lancé un nouveau programme visant tout simplement à expédier des chinois dans l’espace.

Et puis, en 2011, la Chine a fini par dépasser les Etats-Unis en terme de nombre de lancements avec pas moins de 19 tirs effectués, contre 18 pour les américains. Fort de cette victoire symbolique, le gouvernement chinois a décidé de passer la seconde et de donner un coup d’accélérateur aux missions scientifiques.

Si l’Empire du Milieu s’intéresse beaucoup à la Lune, il a aussi les yeux tournés vers Mars et c’est précisément ce qui l’a poussé à travailler sur une mission ambitieuse visant à envoyer à son tour un rover sur la planète rouge.

Il n’avait pas souhaité approfondir le sujet jusqu’à présent mais Zhang Rongqiao a donné une conférence de presse en début de semaine afin de présenter les contours du programme. Il a d’ailleurs affiché très clairement ses ambitions puisqu’il vise une fenêtre de lancement pour l’été 2020, et donc dans très exactement quatre ans.

La Chine compte envoyer son rover vers Mars en 2020

Une fusée « Longue Marche 5 » sera ainsi lancée depuis le nouveau pas de tir chinois de Wenchang, dans la province de Hainan. L’atterrisseur se séparera pour sa part de l’orbiteur à la fin d’un voyage de sept mois environ et il se posera près de l’équateur de la planète.

A partir de là, il partira en expédition pour explorer la surface martienne et pour effectuer divers prélèvements.

Le rover pèsera un peu plus de 200 kilos et il sera équipé de six roues et de quatre panneaux solaires. D’après les calculs réalisés par le gouvernement chinois, il devrait rester opérationnel pendant 92 jours et il embarquera pas moins de 13 instruments de mesure différents. Ils lui permettront d’analyser l’atmosphère de la planète mais aussi ses sols. Accessoirement, l’appareil sera aussi capable de détecter des traces d’eau et de glace.

Il faut tout de même noter que ce n’est pas la première fois que la Chine tente d’atteindre Mars. Elle avait en effet lancé une sonde en 2011 mais la mission s’était soldée par un échec cuisant.

Robot Chine Mars 2

Mots-clés espacemars