Le Samsung Galaxy S5 Prime se promène en Inde, apparemment

J. K. Shin a déclaré en mars dernier que Samsung n’avait aucunement l’intention de commercialiser un Galaxy S5 Prime. Depuis, les fuites se sont accumulées à un rythme effréné et le terminal a fait de nombreuses apparitions sur la toile, se retrouvant même à l’affiche sur le site du constructeur. Dommage, hein. Certes, et ce n’est apparemment pas terminé car le coquin vient de faire un rapide passage par la Zauba. Pas mal, surtout pour un mobile qui est censé ne pas exister.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la Zauba n’a aucun lien apparent avec les Gipsy King. En réalité, cet organisme est chargé de tout ce qui touche aux imports et aux exports sur le territoire indien. Et forcément, dès qu’un nouveau produit arrive là-bas, le coquin l’ajoute sur un de ses listings.

Samsung Galaxy S5 Prime Zauba

Des listings qui peuvent être consultés en ligne, sur son site officiel. Parfois, donc, on tombe sur de véritables petites perles, comme c’est le cas ici.

Si l’on en croit ce fameux listing, alors un terminal répondant à la référence SM-G906S aurait franchi les frontières indiennes. Ce numéro de modèle ne vous parle pas forcément mais il s’agit justement de ce Galaxy S5 Prime dont on entend parler depuis le début de l’année. Incroyable, mais il est inutile de vous réjouir car le document de la Zauba ne laisse rien transparaître des spécifications techniques de la bête, enfin en dehors de son écran de 5,1 pouces.

Remarquez, ce n’est pas dramatique car ses caractéristiques sont connues depuis pas mal de temps. Et si l’on en croit les derniers bruits de couloir en date, alors son écran serait capable d’afficher une définition de type QHD, pour une résolution en 2560×1440. Là dessus, nous aurions aussi droit à un Snapdragon 805 couplé à 3 Go de mémoire vive, et même à un capteur ISOCELL de 16 millions de pixels. Le tout avec une jolie coque métallique, un lecteur d’empreintes digitales et un traitement spécifique permettant au terminal de résister à la poussière, aux éclaboussures et aux immersions.

Bref, sur le papier, nous aurions un mobile capable de rivaliser avec le LG G3.

Via