Le Samsung Galaxy S7 est un des smartphones les plus difficiles à réparer

iFixit vient de publier son classement personnel, réalisé à partir de tous les terminaux passés entre les mains de ses experts au fil de ces derniers mois. Le Samsung Galaxy S7 et sa déclinaison arrivent tous les deux en queue de peloton, bien après la plupart de ses concurrents. La miniaturisation et la finesse ont visiblement un prix.

Le classement en question se présente sous la forme d’une infographie et il se focalise sur les principaux flagships de l’année, et donc sur les terminaux qui ont marqué au fer rouge l’actualité de ces derniers mois.

Réparabilité Galaxy S7

Le Galaxy S7 n’est pas facile à réparer, pas plus que le modèle Edge.

Pour déterminer la place de chacun de ces appareils, le site s’est tout simplement appuyé sur la note qui leur a été attribuée.

iFixit : les rois du démontage

iFixit ne se contente effectivement pas de démonter les divers appareils passant entre les mains de ses experts. Après avoir fouillé leurs entrailles, ces derniers déterminent une note correspondant au degré de réparabilité de chacun d’entre eux.

Le procédé peut sembler arbitraire, mais il permet aux consommateurs de savoir si un produit peut être réparé facilement ou non. Un point qui n’a rien d’anodin, car plus les téléphones sont difficiles à réparer, et plus la procédure peut coûter cher.

Le LG G5 arrive donc en tête de ce classement, avec une note de 8 sur 10. Selon iFixit, l’appareil est donc le plus facile à réparer et cela n’a rien de surprenant, car son constructeur avait opté pour une architecture modulaire tout en le pourvoyant d’une batterie amovible. Les composants étaient donc plus facilement accessibles.

Manque de chance pour LG, cela n’a pas été suffisant et ce terminal n’a pas rencontré le succès escompté.

Le LG G5 est le plus facile à démonter

Le Pixel et le Pixel XL arrivent en seconde position. S’ils ne sont pas faciles à ouvrir, leurs composants sont très bien agencés et ils sont du coup plus accessibles que sur les téléphones concurrents. L’iPhone 7 et l’iPhone 7 Plus prennent la troisième position. Apple a visiblement fait du bon travail, même si iFixit déplore le fait qu’il faille utiliser pas moins de quatre tournevis différents pour les démonter.

L’iPhone SE arrive ensuite. D’après nos experts, il serait facile à démonter, mais le câble du lecteur Touch ID serait un peu trop fragile et c’est en partie ce qui explique pourquoi l’appareil a dû se contenter d’une note de six sur dix.

Le Samsung Galaxy Note 7 et le Samsung Galaxy S7 ferment la marche, avec des notes médiocres. Le premier décroche un quatre sur dix, le second un trois sur dix. Trop fins, trop fragiles, ils sont extrêmement difficiles à ouvrir et à réparer, leur constructeur ayant usé et abusé de la colle. S’il vous arrive un pépin sur ces appareils, il faudra donc impérativement recourir aux services des techniciens de la marque.

Pour résumer :

  1. LG G5 : 8/10
  2. Google Pixel/XL : 7/10
  3. iPhone 7/Plus : 7/10
  4. iPhone SE : 6/10
  5. Samsung Galaxy Note 7 : 4/10
  6. Samsung Galaxy S7/Edge : 3/10

Infographie Réparabilité Galaxy S7