Clicky

Le Samsung Galaxy S7 ne coûte que 255 $ à produire

Le Samsung Galaxy S7 est disponible dans toutes les bonnes crèmeries depuis la semaine dernière, à un prix de vente fixé à 699 €. Il n’est pas donné mais il a coûté beaucoup moins cher à produire et c’est précisément ce que révèle la dernière étude menée par le cabinet d’analyse IHS. D’après les estimations de ses experts, le téléphone ne coûterait que 255 $ à produire.

Ces fameux spécialistes ont commencé par se procurer un exemplaire du terminal. Ensuite, ils se sont amusés à le démonter pièce par pièce, ce qui n’a pas du être très facile.

Coût Galaxy S7

Le Galaxy S7 ne coûterait que 255 $ à produire.

Si l’on en croit les équipes de iFixit, le Galaxy S7 serait effectivement très difficile à démonter.

Une marge de 444 € pour le Galaxy S7 ?

Ensuite, ils ont tout simplement listé les pièces et les composants du téléphone avant de contacter plusieurs assembleurs afin d’estimer leur coût en fonction des volumes commandés par Samsung.

Il ne leur restait plus qu’à faire une simple addition pour obtenir le coût total du téléphone, un coût estimé à 255 $ donc.

Sachant que le téléphone est vendu à 699 €, cela représente donc une marge de 444 € mais il est important de préciser que le coût d’un téléphone ne se limite pas au prix de ses pièces.

En réalité, pour déterminer la marge réelle du constructeur, il faudrait prendre en compte le coût du R&D mais aussi celui de tous les circuits de distribution habituels.

Le Galaxy S7 étant assez proche du Galaxy S6, le constructeur n’a pas eu besoin de repartir d’une feuille blanche, mais il a tout de même procédé à de nombreux ajustements qui ont nécessité de nombreuses heures de travail pour les ingénieurs.

Je pense notamment à son port micro SD mais également à son nouveau capteur photo ainsi qu’à toutes les améliorations apportées par la dernière version de Touchwiz. Au bout du compte, la marge de l’entreprise n’est pas aussi importante qu’on pourrait le croire.

En attendant, si vous voulez en savoir un peu plus sur le terminal, vous pouvez vous rendre ici pour lire la prise en main de Fred.

Share this post

David Eisenberg

Passionné, colérique, humain.

  • Erijklcz

    Oui, il manque :
    L’effet volumes des composants suivant les quantités produites.
    Couts des outillages et leurs dépréciations

    Couts manpower / Direct Labor (sur lignes de prod)

    Couts de process : Manufacturing
    Couts overheads : Entrepots, supply chain, logistique, management des opérations, management de la production, quality, methods.
    Et le scrap suivant les composants….(que ce soit en prod ou en logistique)