Le Samsung Galaxy S8 aura un écran de malade

Samsung a visiblement vu les choses en – très – grand avec le Galaxy S8. Le terminal devrait en effet hériter d’un nouveau design, mais aussi hériter de toutes les meilleures technologies du marché. Cela vaudrait aussi pour l’écran de l’appareil. Lui, ou plutôt sa définition. Il irait en effet un peu plus loin que ses concurrents.

Le prochain terminal haut de gamme de la marque coréenne se déclinera en deux modèles différents. Ils seront très proches l’un de l’autre, mais ils ne mesureront pas la même taille.

Ecran Galaxy S8

Le Galaxy S8 ne fera pas les choses à moitié question définition.

Le Galaxy S8 devrait en effet être doté d’un écran de 5,8 pouces, contre une dalle de 6,2 pouces pour le Galaxy S8+.

Le Galaxy S8 sera doté d’un écran WQHD+

Si vous avez suivi avec attention les rumeurs et les fuites de ces dernières semaines, alors vous devez savoir que la plupart des sources évoquent une définition en QHD+ lorsqu’elles parlent de l’écran de ces deux appareils.

Ice Universe a mené l’enquête et il a réussi à mettre la main sur l’écran de configuration en lien avec la définition de la dalle.

Samsung a en effet introduit cette nouveauté avec la dernière version de Touchwiz, celle propulsée par Android 7.0 Nougat. Désormais, les propriétaires d’un Galaxy S7 ou d’un Galaxy S7 Edge peuvent définir eux-mêmes la définition de la dalle de leur téléphone.

Trois modes sont ainsi proposés : HD (1280 x 720), FHD (1920 x 1080) ou WQHD (2560 x 1440).

Une dalle mieux définie que celle du LG G6

Le Galaxy S8 ira visiblement un peu plus loin. Cet écran laisse en effet entrevoir la présence de trois modes différents : HD+ (1480 x 720), FHD+ (2220 x 1080) et WQHD+ (2960 x 1440). Impressionnant, n’est-ce pas ?

Certes, et encore plus lorsqu’on compare ces chiffres à ceux de la concurrence. Le LG G6, par exemple, est aussi doté d’un écran mieux défini que celui de la plupart des autres flagships du marché, mais la dalle est un peu moins bien définie et elle atteint ainsi les 2880 x 1440 alors qu’elle est dotée d’une diagonale relativement proche.

Bien sûr, la définition ne fait pas tout et l’intérêt d’un terminal ne se résume pas au nombre de pixels qu’il peut afficher sur sa dalle, mais ce détail prouve tout de même que le constructeur a voulu faire les choses en grand. Remarquez, après l’écueil du Galaxy Note 7, il n’avait pas vraiment le choix.