Le Samsung Galaxy S8 risque d’avoir un peu de retard

Samsung était censé, d’après les dernières rumeurs, commercialiser le Galaxy S8 et le Galaxy S8+ le 21 avril prochain. Toutefois, d’après Evan Blass, le constructeur ne sera pas en mesure de tenir ces dates en raison d’un problème de production en lien avec le processeur de ses nouveaux téléphones. Ils risquent donc d’avoir un peu de retard.

Samsung, comme chacun le sait, est présent sur de nombreux marchés différents. Si le constructeur est connu pour ses téléphones, il produit aussi des écrans, des machines à laver et des réfrigérateurs.

Retard Galaxy S8

Le Galaxy S8 risque d’avoir un peu de retard finalement.

En parallèle, le géant sud-coréen est aussi un des plus gros fabricants de puces du secteur. Il ne se limite d’ailleurs pas à ses propres puces et il travaille ainsi depuis plusieurs années en étroite collaboration avec un autre géant du secteur, le fameux Qualcomm.

Samsung aurait du mal à fabriquer le Snapdragon 835 et l’Exynos 8895

Samsung s’occupe donc de la production de l’Exynos 8895, mais également de celle du Snapdragon 835. Et tout le problème serait là.

Ces puces ont beaucoup de choses en commun et elles sont ainsi toutes les deux gravées en 10 nm avec un procédé exigeant une extrême précision. D’après Evan Blass, donc, le constructeur rencontrerait des problèmes de rendement sur ses chaînes de production et il aurait du coup beaucoup de mal à produire ces fameuses puces.

En conséquence, il aurait fait le choix de repousser le lancement de ces deux prochains flagships d’une semaine. Le Galaxy S8 et le Galaxy S8+ ne devraient du coup plus sortir le 21 avril, mais… le 28 avril.

C’est en tout cas l’information obtenue par Evan Blass auprès d’une de ses nombreuses sources.

Une semaine de retard pour le Galaxy S8 ?

Fait intéressant, Digitimes a confirmé lui aussi cette information. D’après le site, le taux de rendement de ces fameuses puces serait bien en dessous de ce qui avait été initialement prévu par Samsung.

Bien sûr, le Galaxy S8 et le Galaxy S8+ ne devraient pas être les seuls appareils visés. Si Samsung rencontre effectivement des problèmes sur ses chaînes de production, alors ces derniers pourraient aussi affecter le lancement du Sony Xperia XZ Premium. Finalement, c’est LG qui doit se frotter les mains puisque son nouveau vaisseau amiral tourne pour sa part sur un Snapdragon 821 et donc sur une puce bien plus facile à produire.

Notez tout de même que Samsung n’a encore rien confirmé. Le bon côté de la chose, c’est que nous n’aurons pas très longtemps à attendre pour savoir si cette rumeur est fondée puisque le reveal du terminal est prévu pour le 29 mars prochain, dans une vingtaine de jours.