Le selfie de la peur

Tous les selfies ne se valent pas, loin de là. Il arrive cependant parfois que l’on tombe sur des photos sortant de l’ordinaire et c’est précisément le cas ici. Cette image risque en effet de vous coller une belle frousse et pour cause puisqu’elle laisse apparaître… un fantôme. Enfin, c’est en tout cas la théorie soutenue par certains internautes.

La scène s’est déroulée en Floride. Melissa Kurtz était au volant de sa voiture et une de ses filles, Harper, se trouvait sur le siège passager.

Selfie de la peur

Certains selfies sont vraiment effrayants.

Cette dernière s’ennuyait ferme alors elle a commencé à se prendre en photo, comme toute adolescente qui se respecte.

Elle a pris deux photos à quelques secondes d’intervalle

Elle a pris deux photos à quelques secondes d’interface. La première est tout à fait normale et elle montre ainsi l’adolescente en train de sourire. Dans le reflet de ses lunettes de soleil, on peut distinguer la route et son téléphone, qu’elle tient à deux mains. Le temps semble dégagé et les reflets du soleil se reflètent délicatement dans sa chevelure.

Une photo plutôt commune, donc.

La seconde a l’air aussi banale, mais il suffit de l’observer attentivement pour remarquer un détail qui cloche. Elle laisse en effet apparaître une autre personne, assise sur la banquette arrière. Un garçon d’une dizaine d’années, à la mine maussade et au teint pâle.

Quel est le problème ? Il est simple, en fait : Harper et Melissa ne connaissent pas ce petit garçon et elles étaient seules dans la voiture lorsque ces deux photos ont été prises.

Sur le coup, elles ne se sont rendu compte de rien. Harper est retombée sur l’image environ un mois plus tard, en faisant un peu de rangement sur son téléphone. Elle a été plutôt surprise par la découverte et elle a donc montré la photo à ses amis, mais également à ses parents.

Melissa a ensuite partagé les images sur Facebook et elles ont très vite commencé à tourner.

Fantôme ou montage ?

En parallèle, elle les a aussi envoyées à Greg Pocha, un Canadien adepte de paranormal et de parapsychologie. Après les avoir passées dans un programme d’analyse, il s’est rendu compte que le garçon n’avait aucune couleur.

Il pense donc qu’il s’agit d’un fantôme. Melissa est visiblement d’accord avec cette théorie. D’après elle, sa fille a toujours eu un lien fort avec le paranormal et elle aurait même dessiné durant l’enfance un glyphe lié à l’archange Raphael sur sa fenêtre.

Elle a évidemment mené sa propre enquête et elle a alors découvert que la seconde photo avait été prise à l’endroit exact où un accident de voiture s’était produit un an plus tôt. Elle a bien tenté de creuser un peu le sujet, mais personne n’a voulu répondre à ses questions et elle ne sait donc pas si un enfant était impliqué dans l’accident.

Bien sûr, cette théorie ne fait pas l’unanimité non plus. Beaucoup de personnes pensent en effet que la photo a été retouchée. Si c’est le cas, alors l’auteur de ce montage doit être plutôt bon, car l’incruste est vraiment bien réalisée. Les lumières et les ombres ont l’air de coller. C’est vraiment bien fait, d’autant que le visage de l’enfant-fantôme est placé dans la chevelure de l’adolescente.

Mots-clés insoliteselfies