Le SETI utilisera des lasers pour rechercher des extraterrestres

Le SETI a fait une annonce pour le moins étonnante. L’institut a en effet l’intention d’utiliser des lasers afin de scruter le ciel à la recherche d’une forme de vie extraterrestre.

L’institut est né au début des années 80, sous l’impulsion de deux passionnés d’astronomie ; Thomas Pierson et Jill Tarter. Il s’est donné pour mission d’explorer, de comprendre et d’expliquer l’origine et la nature de la vie dans l’Univers au travers de plusieurs programmes.

Espace

Ces derniers reposent le plus souvent sur l’utilisation de télescopes et de radiotélescopes. Le SETI utilise en effet ces instruments pour tenter de trouver des signaux émis par une vie extraterrestre intelligente.

Le SETI veut passer aux lasers

Toutefois, en parallèle, l’institut travaille également sur la découverte et l’identification des exoplanètes au travers d’une mission organisée en partenariat avec le Carl Sagan Center for the Study of Life in the Universe. Le célèbre astronome a en effet été un de ses premiers mécènes et cela n’a rien de surprenant compte tenu du fait qu’il est l’un des fondateurs de l’exobiologie et donc de l’étude des facteurs et processus pouvant mener à l’apparition de la vie sur des mondes différents du nôtre.

Le SETI a considérablement diversifié ses activités depuis sa création et il travaille ainsi sur plusieurs missions menées par la NASA, des missions comme Mars Exploration, Cassini-Huygens ou encore New Horizon.

En tout, l’institut emploie une cinquantaine de chercheurs et ces derniers ont présenté récemment un nouveau projet extrêmement ambitieux.

Le SETI compte en effet adopter une nouvelle approche basée sur les lasers et plus précisément sur plusieurs observatoires capables d’analyser le ciel en permanence pour rechercher d’éventuels flashs transitoires, des flashs qui témoigneraient de l’existence d’une civilisation extraterrestre.

Une campagne de financement sur Indiegogo

Depuis sa création, l’institut a fait le choix de s’appuyer uniquement sur les signaux radio et cette stratégie ne s’est malheureusement pas révélée payante en raison des nombreuses lacunes inhérentes à cette technologie.

Toutefois, selon les chercheurs, les signaux radio sont loin d’être le seul moyen de communication possible et une civilisation extraterrestre aurait tout à fait pu se tourner vers la technologie laser pour envoyer des messages sur une longue distance. Ces observatoires devraient justement être en mesure de repérer ce type de communications.

Le SETI travaille depuis deux ans sur ces appareils et il est désormais prêt à tester la technologie. Du moins en théorie. Il lui manque en effet les fonds nécessaires à la construction des premiers prototypes et l’institut a donc l’intention de lancer dans un avenir proche une campagne de financement participatif afin de pouvoir boucler son projet.

Disponible depuis quelques jours sur Indiegogo, elle a pour objectif d’atteindre les 100 000 $. L’argent récolté servira à acheter des caméras et à fabriquer la partie optique.