C’est officiel, le sexe est vraiment le ciment des couples !

Lindsay L. Hicks vient de lancer un énorme pavé dans la mare. Cette étudiante en psychologie a en effet publié les résultats d’une étude comportementale fascinante, une étude grâce à laquelle elle a pu établir un lien direct entre le sexe et le bonheur des couples. Contrairement à ce que pensent certains de ses confrères, elle est donc convaincue que les couples les plus heureux sont aussi ceux qui ont le plus de rapports sexuels.

Lindsay passe actuellement un doctorat en psychologie à la Florida State University et elle se passionne depuis plusieurs années pour le couple, le sentiment amoureux et le sexe.

Sexe couple

Le sexe serait bien le ciment du couple finalement.

Dans le cadre de son cursus, elle a été amenée à collaborer sur une étude avec trois autres spécialistes de la chose : James K. McNulty, Andrea L. Meitzer et Michael A. Olson.

Une étude un peu différente

Ensemble, ils ont souhaité déterminer si les couples ayant régulièrement des rapports sexuels étaient plus heureux que les autres. Ils n’ont pas été les premiers à s’intéresser à cette question et c’est d’ailleurs tout l’intérêt de cette étude car les recherches menées par leurs confrères n’ont jamais été en mesure de déterminer un lien direct entre le sexe et la notion de bonheur.

Il est d’ailleurs très difficile de ne pas penser aux recherches faites par Tracey Cox, des recherches qui ont révélé que le nombre de rapports sexuels idéal se situait autour de trois par semaine.

Toutefois, Linday et ses collègues sont allés un peu plus loin que la plupart de leurs confrères.

Leur étude s’est effectivement déroulée en deux temps. Pour la première phase, ils ont sélectionné 216 couples et ils leur ont demandé de répondre à un questionnaire portant sur la qualité de leur relation et sur leur vie sexuelle. Les réponses données ne leur ont pas permis d’établir de lien direct entre la fréquence de leurs rapports sexuels et leur bonheur.

Ils auraient pu en rester là mais ils ont voulu aller plus loin en leur demandant de se plier à un autre exercice impliquant cette fois un ordinateur. Un exercice plutôt simple par ailleurs car ils devaient simplement appuyer sur une touche spécifique pour indiquer si le mot affiché à l’écran était positif ou négatif.

Docteur House a raison, tout le monde ment

Oui, enfin il y avait tout de même une légère subtilité. Avant que le mot ne s’affiche, l’ordinateur faisait apparaître une photo de leur partenaire pendant 300 ms.

Pourquoi les avoir confronté à un tel exercice ? Tout simplement pour étudier leur réaction et pour déterminer ce qu’ils ressentaient réellement au fond d’eux. En analysant ces réponses comportementales, les chercheurs sont tombés sur un modèle totalement différent et ils se sont alors rendus compte que les couples les plus heureux étaient bien ceux qui avaient le plus souvent des rapports sexuels.

Fait intéressant, cette conclusion vaut pour les hommes, bien sûr, mais également pour les femmes.

Cette étude prouve donc que la plupart des couples se mentent à eux-mêmes. Beaucoup d’entre eux refusent effectivement de reconnaître l’importance que joue le sexe dans leur vie et cela n’a d’ailleurs rien de surprenant compte tenu de notre éducation.

Si le sujet vous intéresse, alors sachez que les données relatives à l’expérience sont disponibles à cette adresse.

Mots-clés nsfysexes