Clicky

Le SMS vient de fêter ses 25 ans !

C’est désormais chose faite, le SMS vient de souffler ses 25 bougies. L’incontournable texto que les moins de 20 ans connaissent, aura en effet subit son baptême du feu en 1992 – et plus précisément dans la nuit du 2 au 3 décembre de cette grande année qui a donc vu naître à la fois votre serviteur et celui que l’on appelle aussi Short Messaging System.

Il faut toutefois reconnaître que si ce dernier a complètement révolutionné notre manière de concevoir la communication mobile au tournant des années 2000 notamment, il n’en a pas moins connu quelques années difficiles, au point de perdre franchement de son attrait suite à l’expansion fulgurante d’internet sur mobile et des services qui y sont attachés.

25 ans déjà pour le SMS, qui a connu son baptême du feu en décembre 1992, et qui a vu sa popularité décroître sensiblement au cours de ces dernières années.

Il n’empêche qu’avant de connaitre le déclin qui semble le caractériser aujourd’hui, le SMS a bel et bien vécu des heures de gloire, allant jusqu’à poser les bases de ce qui aura fini par lui coûter sa place de numéro 1 dans le cœur (et sous les pouces) des jeunes et des moins jeunes : la désormais sacro-sainte messagerie instantanée.

Le SMS sur le point de tirer sa révérence ?

C’est en tout cas une question que l’on peut légitimement se poser. Car si près de neuf mille milliards de textos ont été envoyés dans le monde au cours de l’année dernière (dont deux cents milliards en France), il faut noter que ce chiffre est en baisse pour la première fois en cette année 2017.

Un signe des temps qui ne fait que confirmer l’ascension des services concurrents, Whatsapp en tête, ainsi que celle des messageries instantanées qui tendent à ringardiser le SMS, à grand renfort de fonctionnalités de plus en plus développées.

La renaissance du SMS pourrait toutefois venir du RCS (Rich Communication Service), un nouveau protocole développé depuis 2008 qui a à la fois pour avantage de ne pas fixer de limite de taille et de pouvoir embarquer des contenus interactifs.

S’il est difficile de savoir si ce dernier saura s’imposer, notons que Google a pour sa part choisi de le soutenir. Preuve éventuelle d’un renouveau prochain dans le domaine des systèmes de messagerie…

Share this post

Nathan

Breton (presque) pure souche, Nathan est un nerd mordu d'Histoire avec un grand H et de Rock avec un grand R. Selon lui, en matière de musique, plus c'est vieux... mieux c'est.