Le Snapdragon 835 dévoile ses caractéristiques

Qualcomm a récemment levé le voile sur une nouvelle puce mobile positionnée sur le haut de gamme, le Snapdragon 835. Le fondeur n’a cependant pas dévoilé toutes ses caractéristiques et il a ainsi préféré se focaliser sur le système de chargement rapide développé en parallèle de son SoC, le Quick Charge 4.0. Un site chinois prétend avoir mis la main sur la fiche technique de la puce.

La firme californienne a pris l’habitude de distiller ses informations au compte-goutte et il a opté pour cette stratégie pour sa toute dernière puce, au grand dam de la presse spécialisée.

Infos Snapdragon 835

Un site chinois prétend avoir mis la main sur des infos techniques en lien avec le Snapdragon 835.

Le Snapdragon 835 est donc loin d’avoir dévoilé tous ses secrets.

Le Snapdragon 835 embarquerait des cœurs Kryo 200

Un site chinois a cependant mené sa petite enquête et il est parvenu à mettre la main sur un tableau listant toutes les caractéristiques de la puce.

D’après le document, le Snapdragon 835 devrait donc porter la référence MSM8998 et il embarquerait pas moins de huit cœurs Kryo 200 répartis en deux clusters différents, sur une architecture de type big.LITTLE. Le CPU s’accompagnerait en outre d’un GPU Adreno 540 et la puce serait en mesure de gérer la RAM LPDDR4 à 1866 MHz et la mémoire UFS 2.1. Elle s’accompagnerait en outre d’un modem Snapdragon X16.

Toujours selon ce tableau, le Galaxy S8 devrait être le premier appareil à profiter de ses services, un appareil dont la présentation serait programmée pour le Mobile World Congress 2017. Contrairement aux rumeurs précédentes, Samsung n’aurait donc pas pris de retard sur le développement de son nouveau vaisseau amiral.

Avec un Snapdragon 660 en prime

Ce n’est pas fini, car ce fameux tableau évoque aussi l’existence d’un autre processeur, désigné cette fois comme le Snapdragon 660. Il viendrait se positionner sur le milieu de gamme (numéro oblige) et il serait équipé de huit cœurs Kryo répartis en deux clusters. Les premiers seraient cadencés à 2,2 GHz et les seconds à 1,9 GHz.

En marge, on trouverait un GPU Adreno 512, un modem Snapdragon X10 et le support de la RAM LPDDR4 à 1866 MHz et de l’USF 2.1.

Contrairement au Snapdragon 835, cette puce serait gravée en 14 nm (toujours par Samsung, avec le procédé FinFET) et les premiers constructeurs à en profiter devraient être Oppo et Vivo. Il faudrait cependant attendre le second trimestre de l’année prochaine pour voir débarquer les premiers terminaux à l’exploiter.

Doc Snapdragon 835