Le Snapdragon 835 est passé chez GFXBench et chez AnTuTu

Qualcomm a récemment levé le voile sur une nouvelle puce haut de gamme extrêmement prometteuse, le Snapdragon 835. Toutefois, le fondeur n’a pas dévoilé toutes ses caractéristiques et il a ainsi préféré se focaliser sur certaines de ses particularités tout en promettant de revenir plus en détails sur sa fiche technique au début de l’année prochaine.

En attendant, il continue visiblement à la tester, car elle vient d’apparaître dans la base de données de deux benchmarks très populaires : GFXBench et AnTuTu.

Snapdragon 835

Le Snapdragon 835 fait une nouvelle fois parler de lui.

Qualcomm a utilisé un prototype doté d’une fiche technique très musclée pour tester sa puce.

Le Snapdragon 835 sera composé de huit coeurs

GFXBench fait notamment allusion à un écran de 5,9 pouces capable d’afficher du 2560 x 1440 mais aussi à 4 Go de RAM et à 64 Go de stockage, avec un capteur principal de 20 millions de pixels et une caméra frontale de 12 millions de pixels.

La solution mentionne également la puce et son processeur graphique. Le Snapdragon 835 ira visiblement beaucoup plus loin que son prédécesseur puisqu’il est clairement fait mention de la présence de huit cœurs cadencés à 2,2 GHz.

Ce détail est loin d’être anodin, car Qualcomm avait fait le choix de revenir sur une puce composée de quatre cœurs pour le Snapdragon 820 et le Snapdragon 821 suite aux problèmes de chauffe rencontrés sur le Snapdragon 810. Il faut donc espérer que les ingénieurs de l’entreprise ont appris de leurs erreurs passées.

La solution évoque également la présence d’un GPU Adreno 540 et de la toute dernière version d’Android, Nougat.

Une puissance de calcul supérieure à celle de l’A10 Fusion

Les résultats obtenus par les tests de la solution sont très impressionnants. La puce a ainsi atteint les 115 FPS sur T-Rex et les 62 FPS sur Manhattan.

AnTuTu confirme pour sa part la puissance de calcul de la puce. La solution indique ainsi que le Snapdragon 835 a obtenu un score de 181 434 à son test, toujours sur le même prototype. Il réalise donc un meilleur score que l’A10 Fusion de l’iPhone 7 (172 000 points) et que le Snapdragon 821 (autour de 150 000 points). Très impressionnant, d’autant qu’il ne s’agit pas de la version finale de la puce. Qualcomm va sans doute procéder à quelques optimisations d’ici le lancement des premiers terminaux à l’exploiter et cela augure finalement de très bonnes choses pour les mois à venir.

Le Snapdragon 835 devrait en effet équiper la plupart des terminaux haut de gamme de l’année prochaine. Cela vaut notamment pour le Galaxy S8 mais également pour tous les modèles concurrents.