Le Snapdragon 835 se paye une nouvelle fuite

Qualcomm a levé le voile sur le Snapdragon 835 en fin d’année dernière, mais le fondeur ne s’est pas arrêté sur les caractéristiques de sa puce à l’époque. Il a en effet préféré se focaliser sur son système de chargement rapide, tout en promettant de nous en dire plus durant le prochain CES. Il ne sera cependant pas nécessaire d’attendre la fin de la semaine pour tout savoir du SoC puisqu’un site a mis la main sur une partie de sa fiche technique.

Ce n’est pas la première fois que la puce fait l’objet d’une fuite. Elle avait en effet eu droit au même traitement en décembre dernier.

Fuite Snapdragon 835

Le Snapdragon 835 se paye une nouvelle fuite.

Elles avaient visiblement visé juste puisqu’elles correspondent en tout point à ces nouvelles informations. Ou presque.

Une architecture Kryo 280 pour le Snapdragon 835 ?

D’après cette fuite, le Snapdragon 835 devrait donc profiter d’une architecture Kryo 280 et embarquer pas moins de huit cœurs différents. Ils seraient répartis en deux clusters différents.

Le premier groupe serait composé de cœurs cadencés à 1,9 GHz avec un cache L2 de 1 Mo et il se focaliserait sur toutes les tâches courantes comme les mails ou encore la navigation web. Le second regrouperait pour sa part quatre cœurs cadencés à 2,45 GHz avec un cache L2 de 2 Mo et il s’activerait automatiquement sur les applications les plus gourmandes.

Qualcomm aurait donc opté une fois encore pour une architecture de type big.LITTLE.

Cela devrait se traduire par un gain de performances par rapport à la génération précédente, bien sûr, mais aussi par une meilleure gestion de l’énergie. Selon une des images de la présentation leakée, le Snapdragon 835 devrait ainsi consommer 50 % d’énergie en moins par rapport au Snapdragon 801, sorti en 2014. L’écart serait évidemment moins significatif une fois rapporté au Snapdragon 820.

Une puce véloce et économe

Ces images font également allusion au GPU et elles évoquent ainsi la présence d’un Adreno 540 compatible avec Vulkan, DirectX 12 et OpenGL. Le SoC aurait en plus droit à un DSP Hexagon 690 et à un modem X16 LTE, ce qui devrait se traduire par une augmentation des débits.

Toujours d’après ces slides, le Snapdragon 835 devrait donc être particulièrement adapté aux jeux, mais aussi à un usage de type multimédia. Il devrait aussi faire des merveilles en réalité virtuelle.

Selon toute vraisemblance, les premiers terminaux équipés de cette puce ne devraient pas tarder à montrer le bout de leur nez. Le Galaxy S8 pourrait d’ailleurs être un des premiers appareils à en profiter.

Fuite Snapdragon 835 : slide 1 Fuite Snapdragon 835 : slide 2 Fuite Snapdragon 835 : slide 3 Fuite Snapdragon 835 : slide 4 Fuite Snapdragon 835 : slide 5