Le Star Trek de Quentin Tarantino sera « Pulp Fiction dans l’espace »

Alors que l’actualité de Quentin Tarantino est Once Upon a Time… in Hollywood et que la franchise Star Trek fait parler d’elle pour une série dérivée en préparation du côté d’Amazon, des informations viennent d’être dévoilées sur un projet encore plus lointain : le prochain film Star Trek par le réalisateur de Pulp Fiction. D’ailleurs…

À quelques semaines de la sortie dans les salles de Once Upon a Time… in Hollywood, et alors que la discussion tournait autour de ce long-métrage, Quentin Tarantino a été appelé par Deadline à s’exprimer sur la version de Star Trek qu’il devrait délivrer au monde dans un avenir encore mystérieux.

crédit Victoria_Borodinova / Pixabay

L’annonce d’un nouveau film Star Trek par Quentin Tarantino avait été faite en 2017, avec une production assurée par Paramount Pictures. La collaboration serait partie d’une idée de départ proposée à la fois à la Paramount et à J.J. Abrams (producteur sur le projet) et qui aurait séduit ces deux parties.

Quentin Tarantino pas « inquiet » d’un film Star Trek classifié R

Quentin Tarantino avait révélé que son Star Trek allait être classifié R, en d’autres termes que les mineurs de moins de 17 ans ne pourront le visionner sans être accompagnés d’un adulte. Interrogé sur la question, le réalisateur a semblé ne pas considérer ce point comme un sujet à débat : « Ce qu’il se passe c’est que, quand j’en ai parlé à JJ, ça n’a pas été aussi radical. Nous ne nous inquiétons pas de ce genre de choses ».

Un peu plus loin, en réponse à l’acteur Simon Pegg qui avait précédemment exprimé sa crainte de voir un film Star Trek très ressemblant à Pulp Fiction, Quentin Tarantino a finalement choisi la confirmation bien appuyée :

« Si je le fais, c’est exactement ce que ça quoi ça ressemblera. Ce sera Pulp Fiction dans l’espace. Ce sentiment de Pulp Fiction, quand j’ai lu le scénario, j’ai senti que je n’avais jamais, jamais lu un film de science-fiction branlé de la sorte. Il n’y a pas un film de science-fiction traité comme ça. Et ils [NDLR : les producteurs] ont dit qu’ils le savaient et que c’est pourquoi ils voulaient le faire. C’est, à tout le moins, unique à cet égard. »

À venir donc, un nouveau mème de Patrick Stewart se demandant ce qu’il fait là. En apesanteur.