Le studio derrière Scalebound ne veut pas que Microsoft soit blâmé pour son annulation

Lors de son annonce en 2014, Scalebound avait tout d’une promesse alléchante pour la console de Microsoft. Il faut dire que les premières images du gameplay de ce jeu dirigé par Atsushi Inaba, directeur de Platinium Games, faisaient énormément envie aux joueurs qui s’étaient rassemblés autour de son développement. Malheureusement, avec le temps, Scalebound a pris du retard jusqu’à une annulation à l’année 2017. Après quatre ans d’attente, une majorité de joueurs avait abandonné l’idée de voir un jour le jeu terminé. Beaucoup avaient alors décidé de blâmer Microsoft, qui devait éditer Scalbound.

Et alors que Atsushi Inaba s’était montré plutôt silencieux sur le sujet, l’homme a décidé de prendre la parole lors d’une interview pour VGC.

Le directeur de Platinium Games demande aux fans de ne pas blâmer Microsoft pour l’annulation de Scalebound.

« Les deux côtés ont échoué »

C’est en tout cas ce que ressent Atsushi Inaba suite à l’annulation de Scalebound. Dans cette interview, l’homme explique que Microsoft et Platinium Games ont échoué dans cet objectif commun et que l’éditeur n’est pas le seul responsable. Ce dernier va encore plus loin en expliquant que le jeu n’avait de toute façon pas atteint l’objectif fixé par l’équipe de développement. La colère des fans dirigée vers Microsoft n’aurait pas aidé le studio à accepter cet échec. Atsushi Inaba estime que Planitium, comme Microsoft, aurait pu faire mieux et qu’il n’était pas dans l’intérêt commun « qu’un jeu soit annulé ».

Mais pas question de se montrer pessimiste pour Atsushi Inaba. L’homme estime que le studio a appris de cet échec tout en balayant la possibilité d’une auto-édition. Pendant longtemps, les rumeurs évoquaient une sortie indépendante par Platinium Games sur Nintendo Switch. Le directeur du studio explique que l’annulation d’un titre est monnaie-courante dans le milieu et fait partie de la création d’un jeu vidéo.

Autant dire qu’avec ces déclarations, les joueurs qui attendaient Scalebound depuis 2014 devront faire le deuil d’un titre qui ne sortira vraisemblablement jamais. Ou du moins pas sous sa forme initiale lors de sa présentation. Un échec reconnu par Platinium Games qui demande cette fois aux joueurs de ne pas s’en prendre à l’éditeur Microsoft.

Mots-clés microsoftscalebound