Le Surface Laptop est presque impossible à réparer

Depuis quelques années maintenant, la firme de Redmond produit des appareils racés à même de rivaliser avec les plus beaux terminaux d’Apple, que ce soit en termes de design ou de performances. Avec le récent lancement de la Surface Laptop, Microsoft est toutefois parvenu à rivaliser avec la firme de Cupertino dans un troisième domaine : celui de la quasi irréparabilité.

C’est en tout cas ce que l’on peut conclure du traditionnel teardown du terminal réalisé par les experts d’iFixit. Le site américain spécialisé dans les tutos de démontage et de réparation d’appareils électroniques a en effet attribué la note de 0 sur 10 au dernier ordinateur portable de Microsoft. Un score pour le moins évocateur.

surface laptop ifixit

Démontée par les experts du site américain iFixit, le Surface Laptop de Microsoft n’a pas vraiment fait bonne impression… et a récolté la note de 0 sur 10.

Si vous prévoyez d’acheter un Surface Laptop, nous vous recommandons donc fortement de vous tourner vers une configuration que vous n’aurez pas besoin d’upgrader à l’avenir. Car oui, à l’instar des derniers Macbook Pro, la Surface Laptop n’a pas été conçue pour que ses composants puissent être changés ou réparés. C’est même tout le contraire visiblement.

Impossible de démonter le Surface Pro sans en détruire une large partie…

Ce sont les tristes conclusions d’iFixit et il suffit de voir la vidéo ci-dessous pour constater qu’effectivement, le démontage du Surface Laptop se fait dans la douleur. Pour accéder à la carte-mère ou à certains composants principaux comme la batterie (hautement sujette à un remplacement au bout de quelques années d’utilisation), il est d’abord nécessaire de retirer la partie en alcantara … qui se trouve solidement collée à la coque de l’appareil et qui se verra grandement endommagée par l’opération.

Le clavier – lui aussi collé à la « carlingue » de la Surface Pro – devra également être extrait, et ce au risque de l’endommager. Mais le meilleur reste cependant à venir puisque tous ces efforts ne seront pas récompensés.

Une fois la carte-mère en vue il est alors possible de constater que le CPU, la RAM et le SSD sont soudés (et donc impossibles à remplacer) et que la batterie est « solidement collée » à la partie interne de la coque.

Il n’en fallait pas plus pour que le verdict des techniciens d’iFixit tombe comme un couperet, ces derniers qualifiant la Surface Laptop de : « monstruosité remplie de glue« , ajoutant qu’il « n’y a rien qui puisse être upgradé (…) » et qu’il est « impossible de la démonter sans la détruire« .