Le système des Microsoft Points s’est fait piraté !?

Encore une nouvelle assez étonnante. En effet, d’après les gars de Save & Quit (édition gaming), un petit malin serait parvenu à trouver un algorithme pour générer des codes pour les Microsoft Points. Si vous ne les connaissez pas, on rappellera juste que ces derniers vous permettent d’acheter des goodies, des jeux et plein d’autres choses sur le Xbox Live. Et forcément, l’auteur de cet algorithme en a profité pour faire un site et pour offrir aux millions de gamers du monde entier des Microsoft Points gratuitement.

Autant dire que l’affaire a fait beaucoup de bruit et que le site en question s’est rapidement trouvé surchargé par les millions d’internautes avides qui ont tenté de s’y connecter. Bien sûr, Microsoft a été mis au courant et s’est montré particulièrement réactif sur ce coup. Il n’aura ainsi fallu à l’éditeur que quelques heures pour combler la faille et rendre cette technique totalement inopérante.

Comment la firme de Redmond a fait pour se rendre compte de la supercherie ? Et bien tout simplement en constatant un afflux massif de demandes de validation de code. Logique, puisque certains gamers sont quand même parvenus à récupérer en 20 minutes l’équivalent de 150 $ en Microsoft Points. Autant dire que le manque à gagner pour Microsoft est assez conséquent.

Et puisqu’on en parle, personne ne sait vraiment combien a perdu Microsoft sur ce coup. Certains sites ont en effet déclaré que cet algorithme avait engendré une perte de 1.2 millions d’euros mais la firme a rapidement démenti la rumeur en indiquant que le montant n’était pas aussi élevé. Quoi qu’il en soit, ce qu’il faut savoir, c’est que l’éditeur va désormais tout faire pour repérer les utilisateurs qui ont profité de la situation et annuler les différents codes obtenus de cette manière.

Le tout étant bien entendu de savoir si Microsoft va punir les fautifs, cela va se soit. Certains craignent un bannissement en masse mais il est encore trop tôt pour se prononcer et il serait de toute manière étonnant que la firme opte pour cette solution. Car après tout, elle n’a pas vraiment été volée, rien ne dit en effet que les personnes à avoir profité de cette astuce auraient acheté ces fameux Microsoft Points.

Crédits Photo