Clicky

Le Triangle des Bermudes n’aurait rien de mystérieux

Le Triangle des Bermudes a donné vie à d’innombrables théories dignes des meilleurs films de science-fiction. Toutefois, selon un scientifique australien, la région n’aurait rien de mystérieux et les disparitions recensées durant ces dernières années seraient causées par de simples erreurs humaines. L’imagination fertile des reporters et des écrivains aurait fait le reste.

Situé dans l’océan Atlantique, le Triangle des Bermudes est une zone fictive formée par l’archipel des Bermudes, Miami et San Juan.

Mystère Triangle des Bermudes

Les premières mentions de la région remontent aux années 50, et plus précisément à un article du Miami Herald écrit par Edward Van Winkle.

Le Triangle des Bermudes, un mythe dont les origines remontent aux années 50

À l’époque, le chroniqueur avait entendu parler de plusieurs disparitions inexpliquées dans la région et il avait trouvé l’information suffisamment pertinente pour en faire un article. Le papier était passé plutôt inaperçu.

Deux ans plus tard, George X. Sang a remis le couvert en publiant un nouvel article consacré cette fois à la disparition d’une escadrille composée de cinq chasseurs-bombardiers en 1945 : le fameux Vol 19. Bien écrit, il mettait l’accent sur les mystérieuses conditions de cette disparition et de celle de l’équipe de secours.

Très vite, le Triangle des Bermudes s’est retrouvé au centre de toutes les attentions et la légende a ensuite donné vie à de nombreux articles de presse au cours des décennies suivantes.

En 1974, Charles Berlitz a eu envie d’aller plus loin et il a ainsi dédié un livre complet au phénomène : The Bermuda Triangle. Il rencontra un immense succès et il donna lieu à une série d’enquêtes et de contre-enquêtes extrêmement poussée.

Les années passant, le Triangle des Bermudes s’est également imposé au cinéma et à la télévision. Il a notamment été évoqué dans Wonder Woman, Fringe, Code Quantum, Futurama ou encore X-Files.

Une simple histoire de statistiques

Le phénomène a également beaucoup inspiré les chasseurs, les ufologues et les complotistes. Parmi les théories les plus répandues, on trouve celle des perturbations magnétiques ou même des explosions de méthane, mais la piste extra-terrestre est souvent évoquée et certaines personnes imputent même ces disparitions à la mythique civilisation de l’Atlantide.

Karl Kruszelnicki, un chercheur australien et un vulgarisateur reconnu, a développé une autre théorie pour expliquer le phénomène. Il pense en effet que les disparitions liées au Triangle des Bermudes n’ont rien de mystérieux et qu’elles ont été causées par de simples erreurs humaines.

Pour étayer sa thèse, le scientifique se base notamment sur un rapport remis en février dernier par la NOAA. D’après l’agence, le nombre de disparitions dans la zone ne serait pas différent d’ailleurs dans le monde. Une information confirmée à la fois par la garde côtière américaine et par le Lloyd’s of London.

Il cite également pour exemple les disparitions des cinq bombardiers et de l’hydravion envoyé ensuite pour les trouver.

En examinant les transcriptions radio du sauvetage, le scientifique a en effet remarqué que le pilote de  l’hydravion n’avait pas suivi les recommandations faites par le centre de secours. Ce dernier lui avait en effet recommandé de se diriger vers l’est et il avait pris la décision de voler dans la direction opposée.

Pourquoi a-t-on signalé autant de disparitions ces dernières années, alors ? La raison invoquée est assez simple. La zone est proche de l’équateur et elle longe en plus le continent américain. Elle est donc très empruntée.

Mots-clés insolite