Clicky

Verge a été victime de nouveau d’une attaque, les hackers sont repartis avec 1,7 millions de dollars

Décidément, Verge est devenue l’une des cibles préférées des pirates informatiques. Après avoir perdu plus de 1 million de dollars le mois dernier suite à une exploitation informatique, la plateforme vient de subir, une autre attaque au cours de laquelle les hackers ont pu repartir avec plus de 1,7 million de dollars.

Pendant les deux attaques, les hackers ont agi de la même manière notamment en perturbant le trafic normal du réseau de Verge.

Les hackers ont à nouveau profité des failles de la blockchain de Verge pour pouvoir s’emparer des XVG. Il ne leur a fallu que quelques heures pour pouvoir volé plus de 35 millions de XVG qui, d’après le dernier prix Coinmarketcap, correspondrait à une valeur de plus de 1,7 million de dollars.

Le vol de 250 000 XVG auquel s’ajoute cette nouvelle attaque appelle à s’interroger sur l’intégrité de Verge. Pour quelles raisons la plateforme est-elle aussi souvent ciblée ?

Le même script pour toutes les attaques

Il semblerait que les attaquants ont eu recours à des attaques DDoS qui sont essentiellement utilisées pour perturber le réseau et empêcher ainsi d’autres personnes d’accéder aux ressources du réseau attaqué.

Tout comme ils ont procédé lors de la première attaque, les hackers ont exploité la vulnérabilité de la cryptomonnaie pour arriver à leur fin. Ils ont réussi à extraire plusieurs blocs à une seconde d’intervalle en utilisant le même algorithme.

Une faille de sécurité

Au niveau de la sécurité, Verge n’a pas encore réussi à contourner ses difficultés. En mars 2018, le compte Twitter de l’entreprise a été piraté. Cela avait remis en cause la protection des adresses IP de ses utilisateurs. Toutefois, les revendications n’ont jamais été ouvertement confirmées.

Le mois dernier, après avoir subi la première attaque, Verge avait décidé de prendre des mesures pour lutter contre le piratage. Seulement, la vulnérabilité de la blockchain de Verge semble persister. C’est pourquoi les hackers ont pu mettre au point une autre attaque de nature similaire. L’entreprise devrait donc songer très sérieusement à durcir son réseau, pour éviter toutes nouvelles effractions.

Cette nouvelle attaque a de toute façon largement écorné sa crédibilité.

Mots-clés cryptomonnaies

Andy

Passionné de NTIC, sportif et à ce que l'on dit, un bon vivant !