Le X-37B s’est fait tirer le portrait par un chasseur de satellites

Le X-37B flotte tranquillement au-dessus de nos têtes depuis plusieurs mois, sans que personne ne sache réellement pourquoi. Du moins personne en dehors de l’US Air Force. Et justement, Ralf Vanderbergh, un chasseur de satellites originaire des Pays-Bas, a réussi à tirer le portrait de ce qui est peut-être le vaisseau spatial le plus mystérieux de ces dernières décennies.

La NASA a travaillé sur de nombreux projets différents au cours de ces dix dernières années.

Sauver Terre

Crédits Pixabay

En 1999, elle avait ainsi entrepris de développer une navette spatiale autonome capable de se déplacer sans équipage, le X-37. L’idée était en effet de trouver un vaisseau capable de remplacer la navette américaine.

Le X-37B, une navette dont on ne sait pas grand-chose

Toutefois, le gouvernement américain n’a pas suivi et le budget alloué au projet a été suspendu en 2004. Le X-37 a alors changé de main pour être repris par la DARPA et donc par l’agence de recherche militaire américaine.

Cette dernière a travaillé pendant deux ans sur le projet, avant de passer le relais à l’US Air Force, toujours en raison de contraintes budgétaires.

Depuis cette époque, tout ce qui a trait au X-37 et à ses différents prototypes est classé confidentiel. L’US Air Force n’a donné aucun détail sur l’objectif des missions associées à la navette, mais nous savons juste que cette dernière passe beaucoup de temps dans l’orbite de notre planète.

Depuis 2010, pas moins de cinq missions ont été menées par l’US Air Force. La première s’est déroulée en 2010 et la navette a passé pas moins de 225 jours dans l’espace avant de revenir sur Terre. L’armée a remis le couvert l’année suivante avec, cette fois, une mission de 469 jours.

La troisième mission a eu lieu en 2012 et le X-37B – qui est la version militaire du X-37, a alors passé 675 jours dans l’orbite de notre planète. Pourtant, le vrai record a été établi en 2015 et 2016 avec pas moins de 717 jours passés dans l’espace.

Une photo mémorable

Après avoir séjourné quelques semaines sur la terre ferme, le X-37B a repris son envol le 7 septembre 2017, cette fois grâce au concours de SpaceX.

Depuis, la navette s’est faite très discrète, mais c’était sans compter sur l’objectif et le talent de Ralf Venderbergh, un astronome passant le plus clair de son temps la tête dans les étoiles. Un astronome connu pour ses photographies de satellites et d’objets du système solaire.

Or justement, plus tôt dans l’année, ce dernier a entrepris de débusquer et d’immortaliser la navette. La tâche était difficile et notre passionné a eu besoin de plusieurs mois pour localiser le X-37B. Fort heureusement, sa patience a été couronnée de succès et il a ainsi pu immortaliser la navette durant son survol des Pays-Bas.

Mots-clés espacemilitaire