Le Xiaomi Redmi Note 7 arrive enfin en France, et il va faire très mal

Xiaomi a tenu une conférence de presse en début d’après-midi sur Paris pour officialiser l’arrivée du Redmi Note 7 dans l’hexagone. Proposé à partir de 199 €, le terminal ne se contente pas d’améliorer l’existant et il marque ainsi une véritable rupture dans l’histoire de la gamme.

Xiaomi a en effet choisi de sortir une nouvelle fois de sa zone de confort et de repartir d’une feuille blanche pour concevoir son téléphone.

Redmi Note 7

Le métal laisse donc la place au verre, un verre spécialement traité au Gorilla Glass 5 afin d’éviter les mauvaises surprises.

Le Redmi Note 7 arrive en France

L’ergonomie est à la fois simple et efficace. Tous les boutons sont regroupés sur la tranche de droite. Le lecteur d’empreintes n’a pas été supprimé et il est placé à l’arrière, sous le double module photo.

Le Redmi Note 7 bénéficie également d’une connectique complète avec un port USB Type-C situé sur la tranche inférieure et une prise casque placée sur la tranche supérieure.

Et puis, il y a cet imposant écran de 6,3 pouces, un écran entouré par de fines bordures et coupé dans sa partie supérieure par une goutte d’eau. Le menton est assez prononcé pour sa part, mais ce n’est pas vraiment gênant au quotidien et cela ne nuit pas à l’équilibre général de l’appareil.

Xiaomi n’a pas tout misé sur le design. Le constructeur s’est aussi assuré de doter sa nouvelle phablette d’une fiche technique solide. L’écran atteint ainsi les 6,3 pouces de diagonale et il est capable d’afficher du FHD+, ou plus précisément du 2380 x 1080. Sous le capot, on retrouve un Snapdragon 660 couplé à 3 ou 4 Go de mémoire vive suivant la variante choisie. L’espace de stockage est compris entre 32 et 64 Go.

Mais c’est surtout sur le terrain de la photo que le Redmi Note 7 se distingue du lot puisque son module arrière se compose d’un capteur principal de 48 millions de pixels et d’un capteur secondaire de 5 millions de pixels. Le tout avec une optique ouvrant à f/1.8 histoire de récupérer un maximum de lumière en condition de basse luminosité.

À partir de 199,90 €

Le capteur de 48 millions de pixels est en outre fourni par Samsung et il bénéficie de la technologie ISOCELL et Tetracell. Il sera donc en mesure de fusionner quatre pixels afin d’obtenir une meilleure sensibilité dans les conditions de prise de vue difficile. Xiaomi l’a d’ailleurs pourvu du mode nuit introduit sur le Mi Mix 3.

Pas de mauvaise surprise au niveau de la batterie non plus. Elle atteint les 4000 mAh et elle est compatible avec le Quick Charge 4.0. Xiaomi s’est donc assuré de gommer tous les défauts des précédents modèles.

Arrivé à ce stade, vous pensez sans doute que tous ces changements auront fatalement un impact sur le prix de vente de l’appareil. Ce n’est heureusement pas le cas. Le modèle de base, équipé de 3 Go de mémoire vive et de 32 Go de stockage, sera ainsi proposé au prix de 199,90 €. La version la plus puissante vous reviendra pour sa part à 229,90 €.

Le terminal est dispo en précommande dès à présent, avec une sortie effective prévue pour le 18 mars. Il est proposé en noir, bleu et rouge, mais cette dernière version sortira un peu plus tard.