LEGO lance une gamme de briques en braille

LEGO, la légendaire marque de jeu, a lancé une gamme de briques en braille. L’objectif est de favoriser un échange ludique entre les enfants qui ont une déficience visuelle et ceux qui n’en ont pas. Ce nouveau jeu devrait également promouvoir l’utilisation du braille. Le lancement officiel a eu lieu au Carrousel du Louvre, à Paris, le 24 avril 2019.

Le concept a été proposé pour la première fois en 2011 par une association danoise des aveugles, dans un but éducatif. Sept ans plus tard, Dorina Nowill, la fondation pour les non-voyants, basée au Brésil, a tout mis en oeuvre pour donner vie au projet. Des prototypes ont ensuite été testés par des associations danoises, brésiliennes, anglaises et norvégiennes.

lego

Crédits Pixabay

« Avec les milliers de livres audio et les programmes informatiques disponibles, peu d’enfants apprennent à lire le braille », a déclaré Philippe Chazal, trésorier des aveugles de l’Union européenne.

Une approche ludique du braille

Ces briques sont moulées avec le même nombre de plots que ceux utilisés pour les lettres et les chiffres de l’alphabet en braille. Toutefois, elles demeurent totalement compatibles avec le système LEGO. Pour que l’outil soit inclusif, chacune d’elles comporte une lettre ou un caractère imprimé.

L’approche ludique du braille devrait susciter l’intérêt des enfants à cette écriture et faciliter son apprentissage. Le jeu comporte 250 briques couvrant l’alphabet complet, les chiffres de 0 à 9, et des symboles mathématiques.

Aux États-Unis, 10% des enfants malvoyants apprennent à lire le braille. Au Royaume-Uni, ils ne sont que 5%. Le jeu devrait favoriser son utilisation par les enfants de six à neuf ans.  L’idée est d’élargir leur gamme de compétences précocement. « Je suis impatient de constater l’impact positif de cette initiative », a déclaré John Goodwin, PDG de la Fondation LEGO.

De meilleures perspectives d’emploi

Ainsi, le premier fabricant de jouets au monde souhaite favoriser l’enseignement de cette écriture, particulièrement aux enfants aveugles et malvoyants. « C’est important de savoir que les utilisateurs de braille sont plus indépendants. Ils ont un niveau de formation plus élevé et de meilleures perspectives d’emploi », a expliqué Goodwin.

Le directeur artistique du groupe, Morten Bonde, souffre d’un trouble visuel qui le rend progressivement aveugle. Il  se réjouit de ce nouveau projet. « Le niveau d’engagement des enfants et leur intérêt à être inclus sur un pied d’égalité dans la société sont évidents. Ce jeu produira de l’effet sur le développement de la confiance et de la curiosité des enfants aveugles et malvoyants », a-t-il expliqué.

Le dernier kit est prévu pour 2020 et sera distribué gratuitement dans certains établissements.

Mots-clés lego