Lego Worlds, ou quand la brique se lance sur les traces de Minecraft

Lego a fait pas mal de chemin depuis ses débuts en 1949 et la firme danoise ne compte visiblement pas en rester là. Elle vient effectivement de lever le voile sur un nouveau titre très prometteur : Lego Worlds.

Il est proposé en accès anticipé sur Steam et il est uniquement compatible avec les ordinateurs sous Windows pour le moment. Comme indiqué dans le titre de mon article, il se rapproche beaucoup de ce que propose Minecraft et il permettra ainsi aux joueurs de créer leurs propres univers en quelques clics.

Lego Worlds

Lego Worlds, ou quand la brique se rebiffe.

Derrière, il faudra aussi compter sur des trésors et sur des surprises, mais nous n’en savons pas beaucoup plus pour le moment.

Construire son monde, brique par brique

Lego Worlds est effectivement encore en cours de développement. La version « release candidate » ne sortira pas avant l’année prochaine (2016) et il ne propose par conséquent qu’une partie des fonctions prévues.

Une toute petite partie, même.

Pour le moment, les joueurs peuvent créer de nouveaux mondes et les modifier à la volée. Ils ont aussi la possibilité de conduire des véhicules, ou même de monter à cheval. Et c’est à peu près tout pour le moment. Le titre n’offre pas encore de mode multijoueur et il ne le fera pas avant plusieurs semaines.

De nombreuses nouveautés sont prévues dans les mois à venir. L’équipe en charge du projet travaille sur un outil capable de générer des réseaux de caves, mais aussi sur de nouveaux biomes et sur de nouveaux thèmes. Il faut aussi s’attendre à des véhicules et à des armes supplémentaires. Même chose pour le déplacement des blocs et pour la personnalisation de l’avatar des joueurs.

Autre info et pas des moindres, à terme, Lego Worlds nous permettra aussi d’explorer les fonds marins avec des véhicules spéciaux.

Si l’aventure vous tente, alors vous n’avez qu’à vous rendre à cette adresse pour acheter et pour télécharger le jeu dans la foulée. Il est actuellement proposé à 14,99 euros et il ne devrait donc pas vous ruiner.

Je n’ai pas encore eu l’occasion de le tester mais je pense toute de même qu’il est doté d’un fort potentiel. Sa force, ce sont évidemment ses graphismes qui sont un peu plus modernes que ceux de Minecraft mais il est tout de même loin d’égaler le titre de Mojang pour le moment.

Du moins si l’on en croit les premiers retours des utilisateurs.