Lenny Maughan, le jogger qui dessine en courant

On le sait, le jogging est une activité saine aussi bien pour la santé physique que mentale. C’est donc tout naturellement que certaines personnes s’adonnent régulièrement à cette activité sportive.

D’autres par contre trouvent que c’est une activité ennuyeuse qui ne vaut pas la peine d’être pratiquée. Mais il y en a aussi certains pour qui le jogging est devenu une activité artistique. C’est le cas du jogger Lenny Maughan qui dessine en courant.

Crédits Pixabay

Quand le jogging devient une forme d’art

Pour motiver les gens à faire du jogging il existe aujourd’hui de nombreuses applications qu’on peut télécharger, qui permettent de contrôler la fréquence cardiaque, la distance parcourue, la vitesse, les calories brûlées et même de comparer ses résultats à ceux d’autres utilisateurs pour rester motivé. Lenny Maughan, un habitant de San Francisco, n’a lui besoin d’aucune motivation, car il aime courir et en a même fait un art.

En effet, Lenny utilise l’application de social fitness Strava pour créer d’étonnantes œuvres d’art. Il planifie soigneusement son itinéraire de jogging à l’avance de sorte à créer des dessins, avec les rues de San Francisco comme toile. Lenny pratique son art du jogging depuis plus de 3 ans, et à ce stade il déjà créé pas moins de 30 dessins en traçant ses parcours de jogging à travers les rues de San Francisco.

Loin de l’image stéréotypée de l’artiste assis patiemment devant un chevalet, appliquant avec minutie les plus doux coups de pinceau, l’art de Lenny est un art moderne qui est aussi épuisant physiquement que mentalement.

Un art qui demande de la concentration et de l’énergie

Pour réaliser ses œuvres d’art, Lenny doit parfois parcourir de longues distances tout en prenant soin de ne commettre aucune erreur. Car un seul mauvais virage et la toile peut être gâchée. Pour réaliser son chef-d’œuvre baptisé « Frida Kahlo », il a dû parcourir une distance de 47 kilomètres, et cela lui a pris 6 heures.

« Vous ne pouvez voir les lignes tracées qu’après avoir terminé votre parcours. C’est donc un sentiment de joie lorsque vous abattez tout ce travail et que vous terminez enfin et voyez le résultat final. San Francisco est ma toile. J’utilise les rues comme cadre pour ce que je veux faire, je trouve des formes et je les réalise », dit Lenny à propos de son art.

My friend Lenny does some pretty incredible running art in SF. This is his latest piece, a 28.9 mile 3500 ft elevation change Frida Kahlo from sanfrancisco

Mots-clés insolite