Clicky

L’erreur 53 pourrait coûter cinq millions de dollars à Apple

Apple se trouve désormais dans une situation très délicate. Le cabinet juridique PCVA a effectivement lancé un recours collectif contre la firme au sujet de l’erreur 53. Il lui réclame 5 millions de dollars à titre de dommages et intérêts ainsi qu’un nouvel iPhone pour chaque utilisateur affecté par l’erreur. Attention cependant car la Pomme Croquée n’a visiblement pas l’intention de se laisser faire…

L’erreur 53 a commencé à faire parler d’elle la semaine dernière. Plusieurs utilisateurs se sont effectivement retrouvés avec un iPhone totalement inutilisable après avoir installé la dernière mise à jour de la plateforme maison.

Erreur 53 Apple

Les utilisateurs frappés par l’erreur 53 ont visiblement décidé de durcir le ton.

En échangeant entre eux, ils se sont rendus compte que leurs terminaux avaient tous une chose en commun.

L’erreur 53 a touché des centaines de personnes à travers le globe

Ils avaient effectivement subi une réparation au niveau du lecteur Touch ID et la pièce avait été changée par un réparateur non agrée. Très vite, le ton a commencé à monter sur les forums de la firme.

Les médias s’en sont aussi mêlés et la firme a fini par expliquer que ce bug n’en était pas un et qu’il s’agissait en réalité d’une mesure prise pour éviter qu’une personne mal intentionnée ne bricole un iPhone pour accéder aux données stockées dessus.

Le problème, c’est que les utilisateurs n’ont pas été prévenus en amont et des centaines de personnes se sont alors retrouvées avec un iPhone totalement inutilisable, sans aucun espoir de retrouver leurs données.

Ces utilisateurs sont visiblement bien décidés à faire valoir leur droit car ils se sont rapproché d’un cabinet d’avocats pour lancer un recours collectif contre la firme.

PCVA, c’est la société chargée de l’affaire, n’a visiblement pas l’intention de faire de cadeaux à la marque car elle va lui demander pas moins de 5 millions de dollars à titre de dommages et intérêt.

Elle va aussi exiger que tous les plaignants reçoivent gracieusement un iPhone en guise de dépannage.

Bref, comme dirait l’autre, ça commence à sentir le roussi mais Apple semble avoir pris les devants. Selon Mac Rumors, le géant américain aurait effectivement demandé à certains de ses magasins de procéder au remplacement du lecteur Touch ID des terminaux incriminés.

Attention cependant car ce point n’a pas encore été confirmé par le principal intéressé. Ceci étant, il ne serait pas étonnant que ce dernier tente de calmer la situation pour s’éviter un procès.

Mots-clés appleiphone

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.