Les Anonymous auraient fait perdre 3 millions de dollars à Daesh

Les Anonymous ont lancé plusieurs offensives contre Daesh depuis la semaine dernière. Ils ne sont d’ailleurs pas seuls à combattre le groupuscule terroriste puisqu’ils sont épaulés par plusieurs collectifs de hackers et notamment par GhostSec. Ils viennent d’ailleurs de remporter une bataille décisive en trouvant et en bloquant les portefeuilles électroniques utilisés par l’Etat Islamique.

Ils ont profité d’une entrevue menée par un site allemand pour annoncer cette excellente nouvelle. Elle a ensuite été reprise par NewsBTC. Si ce nom vous est inconnu, alors sachez que ce site traite de toute l’actualité relative au Bitcoin.

Anonymous Bitcoin

Les Anonymous ont encore frappé. Ils auraient même remporté une victoire décisive contre Daesh.

D’après GhostSec, l’Etat Islamique serait très présent sur le darknet et il utiliserait la crypto-monnaie pour financer certaines de ses opérations.

Daesh serait très présent sur le darknet

Surprenant ? Pas vraiment puisque cette monnaie à un avantage de taille par rapport aux devises habituelles : elle ne peut pas être saisie à la demande d’un tiers. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’elle est utilisée par les activistes mais également par les trafiquants en tout genre.

Il faut croire qu’ils ne sont pas les seuls à apprécier cette particularité. Daesh détiendrait lui aussi plusieurs adresses Bitcoin. Elles seraient utilisées pour rémunérer les soutiens du groupuscule et pour aider ses partisans en Syrie, en Irak et dans le reste du monde.

Les Anonymous et GhostSec auraient travaillé de concert pour identifier ces adresses et pour les bloquer. Fascinant, mais le meilleur reste à venir car ils seraient parvenus à fermer un compte sur lequel étaient stockés 9 554 Bitcoins, ce qui équivaut à un peu plus de 3 millions de dollars en appliquant les taux de change actuellement en vigueur.

Les Anonymous et GhostSec seraient parvenus à fermer un portefeuille dont le solde avoisinait les 3 millions de dollars

Pourquoi écrire cet article au conditionnel ? En réalité, c’est très simple. Le site allemand évoqué un peu plus haut n’a présenté aucune preuve pour étayer son article.

NewsBTC va cependant mener une enquête de son côté et tenter d’entrer en contact avec ces deux collectifs pour obtenir de plus amples informations. Cet article sera mis à jour lorsque nous en saurons plus sur le sujet.

Il faut tout de même rappeler que le bitcoin a vu le jour au début des années 2000. Cette monnaie virtuelle est un système de paiement à part entière et il repose sur des adresses particulières fonctionnant un peu comme des portefeuilles virtuels. Toutes les transactions sont inscrites sur une chaine de blocs et elles sont en plus chiffrées à la volée pour éviter que les données associées ne tombent entre de mauvaises mains.

Mots-clés anonymousbitcoinweb