Clicky

Les Anonymous déclarent (de nouveau) la guerre à Daech

Les Anonymous ont été très affectés par l’attaque terroriste qui a visé la Belgique au début de la semaine, comme des millions d’autres personnes à travers le monde. Le collectif a donc décidé de lancer une nouvelle offensive contre Daech, une offensive qui se déroulera une fois encore sur plusieurs fronts distincts.

Ce n’est pas la première fois que les hackers s’en prennent à l’Etat Islamiste. Ils lui avaient effectivement déclaré la guerre en novembre dernier suite aux atrocités commises sur la capitale française.

Anonymous Belgique

Les Anonymous ont toujours une dent contre les terroristes.

Suite à ça, les Anonymous avaient lancé une série d’offensives et ils s’en étaient notamment pris à certains de leurs sites mais également à leurs profils sociaux.

Les Anonymous vont lancer une nouvelle offensive contre Daech suite aux attentats qui ont frappé la Belgique

Ils comptent visiblement remettre le couvert et c’est en tout cas ce que l’on peut déduire de la dernière vidéo partagée sur une de leurs chaînes.

Une voix synthétique déclare ainsi que notre liberté a été une fois de plus attaquée et que cela ne peut pas continuer ainsi. Elle enchaine ensuite en rappelant les précédentes victoires du groupe.

Lors de leur dernière opération contre Daech, les Anonymous ont effectivement réussi à saboter des milliers de comptes utilisés par le groupuscule et à défigurer des centaines de sites dans la foulée. Ils ont en plus piraté un portefeuille électronique contenant environ trois millions de dollars en bitcoins.

Dans une autre vidéo, les hacktivistes appellent aussi les populations à lutter contre toute forme de discrimination. A leurs yeux, l’Etat Islamique ne pourra plus recruter de musulmans si ces derniers sont intégrés à la société.

Ils n’ont pas forcément tort sur le principe mais la vraie question, finalement, c’est de savoir si ces terroristes peuvent réellement être qualifiés de musulmans.

En attendant, une trentaine de personnes ont perdu la vie dans les attentats commis à Zaventem et dans la station du métro bruxellois Maelbeek, avec un peu plus de 300 blessés. Les gens qui ont été tués n’étaient pas des soldats, mais des personnes parfaitement normales, comme vous et moi.

Des personne qui n’ont pas bombardé qui que ce soit et qui n’avaient finalement qu’un seul tort : être au mauvais endroit au mauvais moment.

Mots-clés anonymousweb

Share this post

Frédéric Pereira

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.