Les antivaxxers envisagent l’école à la maison pour ne pas faire vacciner leurs enfants

D’après un rapport publié dans le Wall Street Journal, les partisans de la non-vaccination de la ville de New York seraient en train d’encourager les parents à éduquer leurs enfants à la maison. La raison est qu’il y a quelques semaines, une loi a été votée interdisant les exemptions de vaccination pour raisons religieuses.

Différentes régulations ont aussi été mises en place au niveau des écoles, empêchant les établissements d’accepter des étudiants non vaccinés.

Crédits Pixabay

Selon les informations, très peu de religions rejettent la vaccination, et en général, celles qui le font n’ont que relativement peu de fidèles. Cependant, de nombreux parents contre la vaccination ont invoqué les raisons religieuses pour éviter à leurs enfants d’être vaccinés.

Cette incitation à pratiquer l’école à la maison intervient alors que les États-Unis font actuellement face à une importante épidémie de rougeole en grande partie due aux fausses informations émises par les antivaxxers.

Un workshop sur l’école à la maison

D’après le Wall Street Journal, un workshop intitulé Homeschooling 101 a été organisé la semaine dernière  à New York et a accueilli des centaines de parents. C’est le groupe anti-vaccination New York Alliance qui a eu l’idée de cet atelier de 4 heures pour apprendre aux parents comment prendre en charge les études de leurs enfants à la maison.

Le programme proposé durant le workshop a traité de points importants sur comment réussir l’école à la maison, tels que les exigences concernant les cours, les activités parascolaires et les programmes d’instruction.

Des conseils ont même été donnés pour aider les parents à trouver des ressources financières potentielles. D’après les informations recueillies sur place, certains des participants espèrent que les exemptions religieuses seront réinstaurées, d’autres quant à eux pensent que l’école à la maison est la seule solution qui leur reste.

La réponse de l’Association Médicale Américaine

Parallèlement à cette action des groupes contre la vaccination, l’Association Médicale Américaine (AMA) a prévu de lutter pour des règles d’exemption encore plus strictes. Les membres ont ainsi récemment voté pour encourager les États à rédiger des lois qui permettent aux mineurs de passer outre le refus des parents de les faire vacciner.

Selon le Dr Bobby Mukkamala, membre du conseil d’administration du AMA, la prévalence des patients pédiatriques non vaccinés est préoccupante. Beaucoup d’enfants sont dans cette situation à cause des messages de désinformation émis par les groupes anti-vaccination. D’après le Dr Mukkamala, autoriser les mineurs déjà matures à décider d’eux-mêmes de se faire vacciner aidera à protéger plus d’enfants.

D’après les membres du AMA, il a déjà été prouvé scientifiquement que les vaccins sont la meilleure arme contre les maladies individuelles et pour préserver la santé publique. En tout cas, il faudra encore du temps pour faire accepter cette vérité aux antivaxxers.