Les astronautes cultivent des microbes en orbite pour nous aider à miner les astéroïdes

Deux chercheurs du département de sciences géologiques de l’université du Colorado songent à extraire les métaux des astéroïdes dans l’espace. Cette technique, appelée « biominage », est déjà utilisée sur Terre, avec les bactéries Shewanella oneidensis. Luis Zea et Jesse Colangelo affirment que ces microorganismes pourraient survivre en microgravité et miner du fer dans des environnements extraterrestres. Une subvention a été octroyée pour mener à bien le projet.

Le biominage est une technique d’extraction de métaux précieux qui contiennent principalement du soufre comme le cuivre, l’uranium, le nickel et l’or. L’action des microbes les rend plus faciles à dissoudre.

Simulateur astéroïdes

Crédits Pixabay

Cette alternative est plus respectueuse par rapport à l’activité minière traditionnelle qui utilise des produits chimiques.

« Environ quinze pour cent de notre cuivre et cinq pour cent de notre or sont déjà extraits sur Terre à l’aide de bactéries. Le biominage dans l’espace est actuellement considéré comme une science-fiction, mais ce sera, bientôt, une réalité », a déclaré Luis Zea.

Construire des sondes ou des stations spatiales sur place

Pour l’instant, les recherches ne font que commencer. L’astéroïde 16 Psyché est le premier cible de la NASA. Cet objet céleste se trouve entre Mars et Jupiter, et contient une quantité importante de fer. Les métaux récupérés serviront à construire des sondes ou des stations spatiales sur place.

L’environnement lunaire, celui de Mars et la composition des astéroïdes seront simulés afin d’obtenir un meilleur résultat. D’après les scientifiques, la plupart des astéroïdes renferment des métaux précieux et complexes, nécessaires à la fabrication de produits électroniques.

« Le processus de base du biominage consiste à se servir de micro-organismes tels que les bactéries, pour extraire des métaux dans des minerais. Certains microbes peuvent dissoudre les métaux dans l’eau », a expliqué l’American Geosciences Institute.

Des ressources aux valeurs inestimables

La NASA a détecté environ neuf cents gros astéroïdes aux alentours de l’orbite terrestre. Pour l’instant, ils n’ont rien de dangereux ni de menaçant. Toutefois, selon les scientifiques, la communauté internationale devrait rester vigilante. Ainsi, le déploiement de moyens pour la constante surveillance de leur trajectoire devrait être primordial.

À présent, aussi bien les agences gouvernementales que les firmes internationales s’intéressent à la valeur inestimable que représentent ces présumés dangers. En outre, la possibilité de réaliser le biominage dans l’espace a changé l’intérêt que portent les scientifiques à l’égard des astéroïdes.

Mots-clés astéroïdesespace