Les Australiens aussi ont leur Stonehenge

Wurdi Youang est un peu moins connu que Stonehenge, mais cela ne l’empêche pas de fasciner de nombreux chercheurs. C’est d’ailleurs tout à fait mérité, car cet ancien observatoire serait deux fois plus vieux que le célèbre monument mégalithique. Le site aurait effectivement près de 10 000 ans et il prouve que les hommes s’intéressaient déjà beaucoup au ciel à cette époque.

Le site se trouve non loin de Little River, une petite ville de 1 500 habitants située à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Melbourne, dans l’état de Victoria.

Wurdi Youang

Wurdi Youang est sans doute moins impressionnant que Stonehenge, mais il serait deux fois plus vieux.

L’existence de cet observatoire est connue de longue date, mais il n’avait pas encore fait l’objet d’une étude poussée et c’est précisément ce qui a poussé une équipe de plusieurs chercheurs à se rendre sur place afin d’e procéder à des fouilles.

Wurdi Youang était utilisé pour suivre les saisons

Wurdi Youang est loin d’être aussi impressionnant que Stonehenge, mais il compte tout de même 90 blocs de basalte positionnés afin d’identifier clairement l’équinoxe, le solstice d’hiver et le solstice d’été.

Selon les chercheurs évoqués plus haut, il devait compter à l’origine sept formations rocheuses, mais ces dernières n’ont malheureusement pas résisté aux affres du temps. La plupart d’entre elles ont donc été détruites par les intempéries.

Toutefois, les vestiges du monument leur ont tout de même permis de dater ces formations. Ils ont ainsi estimé que la première pierre avait été posée il y environ 10 000 ans de cela. Ce détail est loin d’être anodin, car si cette information est avérée, alors cela veut dire que Wurdi Youang est plus ancien que Stonehenge, mais également que la plupart des anciens monuments construits par l’homme.

Cela vaut notamment pour les Pyramides d’Égypte. Khéops, par exemple, a été édifié il y a environ 4 500 ans, sous la IVe dynastie.

Une découverte qui remet en question les origines de l’agriculture

Les archéologues présents sur place ont examiné les environs afin de tenter de percer les mystères du site. Ils ont trouvé d’anciennes ruines et ils pensent que ces dernières étaient en réalité les habitations d’un village de la région. Ce n’est pas le plus intéressant, car ils ont aussi déterminé que ce monument mégalithique était utilisé par des agriculteurs afin de suivre les saisons.

S’ils ont raison, alors cela pourrait pousser les anthropologues à revoir leurs copies puisque l’agriculture est censée être née en Mésopotamie il y environ 11 000 ans de cela.