Clicky

Les avions électriques, sur le point de décoller ?

Les voitures électriques ont commencé à décoller en 2008 au moment où le prix du pétrole a flambé. Aujourd’hui, une autre renaissance dans le domaine du transport se prépare. Il s’agit de l’aviation électrique.

En 1986, Burt Rutan a effectué le premier vol sans escale et non ravitaillé à travers le monde. Par la suite, des progrès technologiques en matière d’aviation ont été réalisés au cours des dernières décennies.

En 2016, un autre tour du monde à bord d’un avion électrique a été achevé. L’avion, baptisé Solar Impulse 2, a marqué l’histoire de l’aviation. L’appareil n’a pas brûlé de carburant. L’engin a seulement utilisé des panneaux solaires, quatre énormes batteries lithium-ion de 41 kilowatts et un moteur électrique.

À partir de là, le secteur de l’aviation a commencé à entrevoir la possibilité de concevoir la réalisation d’un avion commercial à propulsion électrique.

Les avantages de l’aviation électrique

Selon la Commission européenne, les gaz à effet de serre émis par les avions représentent actuellement environ 3% des émissions totales dans l’Union européenne et environ 4% des émissions totales au niveau mondial. Ce chiffre tend à augmenter au fil des années.

L’Union européenne pense pouvoir réduire de manière conséquente les émissions mondiales de gaz à effet de serre en optant pour l’aviation électrique. Selon ses pronostics, en utilisant des avions électriques, 40% des gaz à effet de serre dans le monde seront éliminés d’ici 2030 et 80% d’ici 2050.

Un projet de longue haleine

Malgré tout l’engouement qui règne autour du projet de vol électrique, beaucoup d’efforts restent encore à déployer avant de parvenir à des vols commerciaux propulsés par des moteurs électriques. L’un des obstacles à ce projet est le nombre de passagers qu’un avion électrique peut transporter. Le Burt-Rutan développé par Long-EZ ne peut par exemple prendre qu’un seul passager à son bord. Face à lui, le Boeing 787 peut transporter plus de 242 passagers. Ce qui représente quand même un grand écart commercial.

Néanmoins, il existe actuellement un projet en cours qui porte le nom de NASA Electric Aircraft Testbed. Ce projet se penche sur tous les obstacles technologiques que rencontre le vol électrique. Il vise notamment à accroître l’efficacité du vol électrique et la puissance de ses moteurs.