Clicky

Les Chromebooks pourront bientôt faire tourner des applications Linux

Google a fait pas mal d’annonces durant la conférence de presse de la Google I/O. L’une d’elles concerne les Chromebooks. Les prochaines versions de Chrome OS intégreront en effet une machine virtuelle capable de faire tourner des applications Linux.

Chrome OS est un peu comme le bon vin, il tend à se bonifier avec le temps. La plateforme a en effet beaucoup évolué depuis le lancement de sa toute première version et Google semble fermement décidé à poursuivre dans cette voie dans les années à venir.

Google Chrome

Google Chrome dispose à présent d’une fonction « Caster »

Le géant américain a effectivement fait une annonce de toute première importance en début de semaine.

Chrome OS sera bientôt capable de faire tourner Linux

Google a ainsi pris la décision d’équiper les futures versions de Chrome OS d’une machine virtuelle baptisée Crostini. Relativement complète, cette dernière aura pour seul et unique objectif de permettre à la plateforme d’exécuter des applications développées pour Linux.

Grâce à cette nouvelle fonction, les Chromebooks auront donc la possibilité de faire tourner tous les outils disponibles sur vos distributions préférées.

Pour rendre cela possible, Google a choisi de s’appuyer sur une Debian et d’utiliser le noyau de cette distribution afin de mettre au point un système de machine virtuelle compatible avec Chrome OS. Baptisé Penguin, le système semble être doté d’un fort potentiel et il devrait beaucoup intéressé les fervents défenseurs des Chromebooks.

Une fonction reposant sur une machine virtuelle

Si vous le souhaitez, il est d’ailleurs possible de tester Crostini dès à présent en téléchargeant la bêta de la prochaine version de Chrome OS, la 68, et en se rendant dans ses paramètres. Attention cependant, car cette fonction est uniquement proposée sur les PixelBooks pour le moment.

Une chose est sûre en tout cas, Chrome OS n’a pas fini de nous surprendre. Après les applications Android, le système va en effet pouvoir faire tourner des applications Linux et doper de ce fait les possibilités de toutes les machines exploitant la plateforme.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.