Les claviers papillon des derniers MacBook Pro tombent trop souvent en panne

Il sont beaux les claviers papillon des nouveaux MacBook Pro, leurs touches sont ultra plates, la frappe y est sèche et rapide comme le vent, mais problème : ils tombent un peu trop souvent en panne. La nouvelle n’a rien de surprenant, depuis la commercialisation des MacBook Pro 2016 et 2017 et celle du MacBook 12″ Retina, les forums regorgent de topics traitant justement de la résistance toute relative de leurs claviers aux petites crasses et à la poussière. Mais selon Apple Insider – qui a mené l’enquête sur leur fiabilité – les taux de mise en réparation de ces derniers seraient assez édifiants.

On apprend ainsi des données récoltées par le site auprès de réparateurs tiers agréés par Apple aux Etats-Unis, que les nouveaux modèles de MacBook Pro, équipés de claviers papillon, finissent (nettement) plus souvent que leurs prédécesseurs par faire un tour en réparation.

Les claviers papillon des MacBook Pro modèles 2016 et 2017 tombent un peu trop souvent en panne. Selon les données disponibles, ils seraient jusqu’à deux fois plus souvent en rade que les claviers des anciens MacBook Pro.

Autant dire qu’on comprend mieux pourquoi la firme à la pomme travaille depuis un certain temps sur un nouveau type de Keyboard résistant à la poussière et aux salissures diverses. Des travaux que l’on avait eu l’occasion d’évoquer ici même il y a quelques semaines.

Les nouveaux MacBook Pro ne sont pas des modèles de fiabilité

D’après les investigations d’Apple Insider, le géant de Cupertino aurait toutefois partiellement rectifié le tir sur le MacBook 2017, dont le clavier serait moins sujet aux pannes que le modèle lancé en 2016. Les deux modèles n’en restent pas moins très loin derrière les versions 2014 et 2015 en matière de résistance des claviers, et ce chiffre à l’appui.

Ce sont ainsi pas moins de 1402 réparations qui ont été faites sur des MacBook 2016 (au cours de leur première année sur le marché). 165 d’entre elles étaient en relation directe avec le clavier, pour un pourcentage qui atteint 11,8% des interventions.

Même combat – dans une moindre mesure toutefois – pour le MacBook Pro modèle 2017 (équipé de la seconde génération de claviers Butterfly). Le bougre se cale (toujours selon les chiffres récoltés auprès d’Apple Genius Bar repairs et de plusieurs boutiques de réparation indépendantes américaines) à 1161 interventions, dont 94 en lien avec le keyboard. Cela nous donne un taux de 8,1% des réparations totales. Un chiffre en baisse, qui reste supérieur à ce que l’on constate avec les MacBook Pro des années précédentes.

A titre de comparaison, ce sont 2120 interventions qui avaient été opérées sur le MacBook Pro 2014 au cours de sa première année. Sur ces 2120 réparations, 118 étaient en rapport avec clavier, soit tout juste 5,6% du total. Du côté du modèle 2015, 1904 réparations avaient été enregistrées, dont 114 touchant à la question du clavier, pour un taux de 6%.

On apprend par ailleurs que certains claviers papillon se sont montrés particulièrement récalcitrants. Au point de nécessiter jusqu’à trois réparations successives avant de fonctionner de nouveau correctement. Sur le Macbook Pro 2016, 51 exemplaires ont dû repasser une seconde fois en réparation et 10 une troisième fois ; tandis que sur le modèle 2017 « seulement » 17 claviers ont nécessité une seconde intervention et 3 une troisième…