Et non, les conseils de chirurgie plastique sur YouTube ne sont pas toujours fiables

Selon un adage moderne : « Il ne faut pas toujours croire tout ce que vous voyez sur internet. » Ce conseil est valable pour les vidéos postées sur YouTube. Depuis quelques années, la plateforme vidéo présente de nombreux posts axés sur la chirurgie esthétique. De ce fait, les professionnels « tirent la sonnette d’alarme » via la revue JAMA Facial Plastic Surgery. Selon les experts, ces vidéos ne sont en gros que des outils marketing.

Pour trouver des informations médicales, le réflexe est actuellement de se tourner vers le web plutôt que vers les spécialistes. C’est le constat des chercheurs de l’université Rutgers au New Jersey. Ils ont aussi analysé 240 vidéos de chirurgie esthétique postées sur YouTube. La majorité compte plus de 160 millions de vues.

YouTube

Aux vues des mots clés les plus recherchés, les procédures cosmétiques les plus en vogue sont le lifting, la chirurgie des paupières, le lip fillers, la rhinoplastie.

La fiabilité des vidéos remise en question

Face à l’engouement des internautes sur les conseils et tutoriels sur YouTube, les experts en chirurgie esthétique ont tenu à évaluer leur véracité. La qualité de ces contenus a donc été vérifiée suivant les critères DISCERN. Ils sont basés sur la fiabilité des informations relatives à la santé des consommateurs.

Les vidéos ont donc été analysées par des médecins et spécialistes certifiés aux USA. Aux termes des études, le Dr Boris Paskhover et son équipe ont conclu que les vidéos qui sont présentées comme des outils éducatifs reposent sur une stratégie marketing bien élaborée.

Mieux connaître les intervenants

Boris Paskhover est particulièrement indigné par les vidéos de chirurgie esthétique postées en ligne. Il a affirmé que les personnes qui postent des vidéos sur YouTube veulent seulement vendre quelque chose.

Dans la même optique, les chercheurs de la Feinberg School of Medecine de la Northwestern University confirment que les messages Instagram relatifs à la chirurgie plastique sont postés par des personnes non certifiées. Il peut s’agir de simples dermatologues, de chirurgiens généraux ou de gynécologues.

Dr Clark Schierle de Northwestern va même jusqu’à témoigner qu’il aurait vu un chirurgien bucco-dentaire se spécialiser en implants mammaires.

Mots-clés youtube