Les conspirationnistes croient avoir trouvé la preuve de l’existence d’une base alien sur Mars

De nouvelles images prises de la surface de Mars sont parvenues au public. Elles révèlent ce qui semble à première vue être une structure mystérieuse. Les conspirationnistes sont convaincus qu’il pourrait s’agir du QG des aliens. Beaucoup d’indices laissent penser que la planète rouge fait partie des zones dites habitables dans le système solaire. Il est néanmoins peu probable que des êtres intelligents résident sur la planète.

Depuis des décennies, Mars fait l’objet de nombreuses études pluridisciplinaires. Les indices récoltés jusqu’à présent semblent indiquer que la planète abrite vraisemblable des formes de vie bactériologiques. Ce serait des êtres comparables aux extrêmophiles terrestres qui vivraient dans l’océan souterrain martien.

Quoi qu’il en soit, si l’ufologie est une conviction pour certains, c’est avant tout un business pour d’autres.

Ufologie : entre conviction et business

Les ufologues animés par une conviction de l’existence d’êtres intelligents ailleurs dans l’univers sont continuellement en quête du moindre indice pour étayer leurs théories. Ce n’est pas étonnant qu’ils interprètent un trou noir géant sur de nouvelles images de Mars comme un repaire martien. À ceux qui tentent de les contredire, ils répondent simplement que l’absence de preuve irréfutable n’est pas la preuve d’absence de vie extraterrestre.

De l’autre côté, il y a ceux qui exploitent cette crédulité pour faire du business. C’est le cas entre autres de Scott C. Waring, l’un des premiers à partager la photo sur Internet. Le conspirationnisme est de manière générale une source de revenus. Waring doute de l’existence d’aliens sur Mars, mais il sait trouver les mots justes pour surexciter les ufologues.

C’est lui qui a utilisé ce terme « base » pour désigner le trou béant. Plutôt malin !

Mensonge d’État : plutôt cliché comme théorie, mais ça fonctionne !

Les bords de la vallée martienne en question comportent des structures ressemblant à des « fenêtres noires géantes. » Cela suffit à Waring pour conclure qu’il s’agit d’une « base, » ce qui sous-entend que les prétendus martiens auraient un potentiel militaire.

Il s’avèrerait que le gouvernement, plus spécialement l’Armée US, serait de mèche avec les aliens. Les gouvernements nous mentent : CQFD !

Waring a le soutien de milliers d’ufologues à force d’attendre des décennies pour voir le moindre signe de vie extraterrestre. « C’est le genre de preuve qui pourrait être utilisé devant un tribunal pour obliger la NASA à dire la vérité sur l’existence d’aliens dans le système solaire. » explique-t-il. Rien que ça !

Mots-clés extraterrestresmars