Les Etats-Unis ont financé des recherches sur les trous de ver et les « portes des étoiles »

Les États-Unis ont financé de nombreux projets militaires au fil de ces dernières décennies. Certains d’entre eux sortaient d’ailleurs complètement de l’ordinaire. Le département de la Défense a effectivement financé des recherches portant sur les trous de ver et les autres dimensions.

En soi, cette information n’est pas réellement surprenante. La Défense américaine oeuvre sur de nombreux fronts différents.

Sliders

Capture YouTube

En 2017, nous avons même appris que le Pentagone avait financé pendant plusieurs années un programme entièrement consacré à l’étude des OVNIS.

La Défense américaine s’est intéressée aux trous de ver

Cette semaine, suite à une demande  émanant de Steven Aftergood, un membre de la Federation of American Scientists, la Défense Intelligence Agency a publié une liste composée de trente-huit recherches financées par le Pentagone durant ces dernières décennies.

Si vous connaissez peu le droit américain, alors il est possible que vous ne connaissiez pas le Freedom of Information Act. Signé dans les années 60 par le président Lyndon B. Johnson, ce dernier oblige les agences fédérales à transmettre leurs documents à toute personne en faisant la demande, et ce quelle que soit sa nationalité.

La loi a été votée dans un contexte politique compliqué. Les États-Unis étaient empêtrés dans la guerre du Viêt Nam et l’opinion publique montrait de nombreux signes de désaccord. C’était donc aussi une manière pour l’administration Johnson de calmer les esprits.

Steven Aftergood, le directeur du projet sur le secret gouvernemental de la Federation of American Scientists, a donc utilisé le FIA pour obtenir la publication d’une partie des études financées par le ministère de la Défense des États-Unis.

La liste a bien entendu été rendue publique et l’une de ces études fait allusion à un sujet de recherche… un peu exotique.

Des recherches du domaine de la science-fiction ?

Si l’on en croit ce document, la Défense a en effet financé une étude portant sur les trous de ver, les « portes des étoiles » et l’énergie négative. Une étude menée par un certain Eric W. Davis, le directeur d’une entreprise baptisée EarthTech International.

L’entreprise en question existe toujours et elle continue de mener des études portant sur les théories de l’espace-temps, la gravité, la cosmologie, le vide quantique, le vol interstellaire ou encore la recherche d’une intelligence extraterrestre. Eric Davis travaille toujours pour elle, comme Chief Science Officer.

Les trous de ver ne sont pas nouveaux. Ces objets ont été évoqués pour la première fois par un physicien autrichien du nom de Ludwig Flamm au début du 20e siècle. Leur existence n’a cependant jamais été prouvée.

La liste fait également apparaître une autre étude portant cette fois sur un système permettant de rendre invisible un objet. Cette dernière a été menée par un scientifique allemand du nom de Ulf Leonhardt, un scientifique connu pour avoir travaillé sur des systèmes permettant de dissimuler des objets. Il a publié de nombreux articles sur la chose et il a même été cité en 2009 par la BBC.

Motherboard a eu l’occasion de s’entretenir avec Steven Aftergood au sujet de cette liste. L’homme a confié à nos confrères que ce document est important dans la mesure où il nous donne une vision plus globale des recherches entreprises par la Défense.

Des recherches qui ne se limitaient visiblement pas aux OVNIS et qui semblaient sortir tout droit des meilleurs ouvrages de science-fiction.

Mots-clés insolite