Les extraterrestres pourraient déplacer des étoiles pour alimenter leur civilisation en énergie selon un chercheur

Dan Hooper, un cosmologiste américain et physicien des particules spécialisé dans les études liées à la matière noire, a suggéré dans une nouvelle étude que les civilisations extraterrestres super-avancées pourraient déplacer des étoiles et les ramener vers leurs galaxies pour répondre à leurs besoins énergétiques croissants.

Le rapport d’étude de Hooper, publié dans arXiv.org, dit que les extraterrestres pourraient s’accaparer des étoiles pour lutter contre les périodes de disette énergétique, de la même manière que les humains stockent des rations alimentaires d’urgence en cas de catastrophe.

Etoile Miam

Notre étoile finira-t-elle par dévorer notre planète ? C’est fort probable.

Comment cela serait possible ?

Le cosmologiste soutient que les civilisations extraterrestres avancées pourraient utiliser des structures hypothétiques comme les sphères de Dyson pour récolter l’énergie.

Cependant, le rapport ne dit pas comment une civilisation extraterrestre pourrait déplacer une étoile, ou ce qu’elle ferait avec la quantité gigantesque d’énergie une fois capturée.

« La présence de l’énergie sombre dans notre univers fait que l’espace se développe à un rythme accéléré, et par conséquent, au cours des prochaines 100 milliards d’années approximativement, toutes les étoiles résidant au-delà du Groupe Local [groupe de plus de 60 galaxies auquel appartient la Voie lactée] tomberont au-delà de l’horizon cosmique et deviendront non seulement inobservables, mais totalement inaccessibles, limitant ainsi la quantité d’énergie qui pourrait un jour en être extraite », explique Dan Hooper dans son étude.

Un avenir sombre pour la galaxie

Hooper précise « qu’une civilisation suffisamment avancée choisirait de s’étendre rapidement vers l’extérieur, construirait des sphères de Dyson ou des structures similaires autour des étoiles rencontrées et utiliserait l’énergie accumulée pour éloigner ces étoiles de l’horizon en approche en les emmenant vers le centre de la civilisation. »

Pour aller dans le même sens, Katie Mac, physicienne théoricienne à l’Université d’État de Caroline du Nord, a révélé qu’au cours des 100 milliards d’années à venir, notre galaxie se trouvera dans un endroit très sombre où nous ne pourrions pas voir d’autres galaxies. Elle a affirmé que l’expansion de l’univers due à l’énergie sombre est principalement responsable de ce phénomène.

Cependant, Avi Loeb, un physicien de l’Université de Harvard, pense plutôt qu’au lieu d’améliorer leur propre galaxie en collectant des étoiles, les extraterrestres pourraient simplement déménager dans des « pâturages plus verts ». Il ajoute également que toutes les étoiles de l’univers pourraient s’éteindre dans 100 billions d’années supplémentaires, rendant ainsi le cosmos entier froid, sombre et vide.