Clicky

Les extraterrestres se cachent peut-être autour des étoiles repositionnées

Dan Hooper, un astrophysicien réputé, a développé une intéressante théorie pour nous aider à maximiser nos chances de trouver des extraterrestres. Le brillant scientifique pense en effet que ces derniers se cachent peut-être autour des étoiles repositionnées.

Dan Hooper est né dans le milieu des années 70. Après avoir bouclé son cursus secondaire, il a continué ses études dans le domaine de la physique et il a obtenu un doctorat en 2003 à l’Université du Wisconsin.

Etoile Miam

En 2017, on lui a proposé de prendre la direction du groupe d’astrophysique théorique du Laboratoire Fermi.

Extraterrestres et sphères de Dyson

Ce laboratoire étudie la physique des particules des hautes énergies. Il existe depuis la fin des années 60 et il travaille en étroite collaboration avec le département de l’Énergie des États-Unis. Le Fermilab est également à l’origine d’un accélérateur de particules.

Comme beaucoup de scientifiques, Dan Hooper se demande pourquoi nous n’avons pas encore été en mesure de trouver la trace d’une espèce extraterrestre intelligente.

D’après lui, cela s’explique essentiellement par le fait que nous ne cherchons pas forcément au bon endroit.

Toute civilisation a besoin d’énergie pour se développer, et encore plus lorsqu’elle entreprend de voyager à travers l’espace. Hooper pense que le meilleur moyen de récolter de l’énergie consiste à drainer les étoiles peuplant la galaxie et l’univers. Comment ? Au travers de sphères de Dyson.

Freeman Dyson est connu pour être à l’origine de ce drôle de concept, mais l’idée vient en réalité d’Olaf Stapledon, l’écrivain de Star Maker. Le roman faisait en effet allusion à des structures artificielles placées dans les orbites des étoiles, des structures capables de convertir leur chaleur en énergie utilisable ensuite pour diverses industries.

L’expansion de l’univers, une variable à prendre en compte

Tout comme son éminent collègue, Hooper pense qu’une civilisation extraterrestre avancée n’aura d’autre choix que de drainer les étoiles pour assurer sa subsistance.

Ce qui ne nous avancerait finalement pas beaucoup puisque ces structures seraient difficilement observables à l’aide de nos instruments.

Dan Hooper n’en reste cependant pas là et il avance ainsi une autre hypothèse encore plus intéressante. D’après lui, une autre variable doit être prise en considération : l’expansion de l’univers.

Si vous avez eu l’occasion de vous intéresser à la cosmologie, alors vous savez sans doute que les objets composant l’univers ne sont pas figés. En réalité, ils s’éloignent progressivement les uns des autres en raison du gonflement théorique de l’espace.

Hooper pense précisément que l’expansion de l’univers pourrait être un vrai problème pour une civilisation extraterrestre exploitant l’énergie des étoiles. Il pense donc qu’une telle civilisation aurait tout intérêt à tracter les étoiles exploitées en direction de son propre système afin de pouvoir alimenter les planètes colonisées et leurs industries.

Si tel était le cas, alors il suffirait tout simplement de suivre les étoiles repositionnées présentes dans notre galaxie pour trouver cette fameuse civilisation extraterrestre.

Mais bien sûr, tout ceci n’est que de la théorie. En attendant, si le sujet vous intéresse, alors sachez que l’article de Dan Hooper peut être trouvé à cette adresse, en accès libre.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.