Les FRB pourraient être causés par une technologie extra-terrestre avancée

Avi Loeb travaille comme physicien au Harvard-Smithsinian Center for Astrophysics. Il se passionne depuis plusieurs années pour les sursauts radio rapides et il a développé une intéressante théorie à leur sujet. Le chercheur pense en effet que ces sursauts pourraient potentiellement avoir une origine artificielle. En d’autres termes, il est possible que les FRB soient causés par une technologie extra-terrestre.

Les sursauts radio rapides ont été détectés pour la première fois en 2007 par une équipe de chercheurs dirigée par D. R. Lorimer.

FRB

Les FRB pourraient avoir une origine extra-terrestre. C’est en tout cas la théorie développée par deux chercheurs de Harvard.

En effectuant des relevés dans la région du Petit nuage de Magellan avec l’observatoire de Parkes en Australie, ces derniers ont repéré un sursaut radio d’une durée inférieure à 5 millisecondes.

Les FRB, une véritable énigme

Ils ont tenté de capter d’autres signaux identiques, en pure perte. Plus aucun sursaut n’a été enregistré dans les trois années qui ont suivi. Puis, tout d’un coup, seize nouveaux signaux similaires ont été détectés en 2010.

En effectuant des études poussées, les chercheurs ont rapidement réalisé que tous ces signaux venaient de notre propre planète.

Il a fallu attendre 2013 pour que de nouveaux sursauts radio rapides soient découverts, par le biais du radiotélescope de l’Observatoire d’Arecibo de Porto Rico. Les scientifiques ont tenté de déterminer leur nature et leur provenance durant les années suivantes.

Ils ont eu besoin de plusieurs années pour parvenir à leurs fins.

Grâce à l’European VLBI Network et le Karl Jansky Very Large Array, des scientifiques ont en effet réussi à isoler la zone de provenance de signaux repérés en 2012. Ils ont ensuite utilisé le télescope optique Gemini North pour afficher leurs recherches et ils ont réalisé que ces FRB provenaient tous d’une lointaine galaxie située à environ trois milliards d’années-lumière de notre propre système.

Toutefois, pour le moment, personne n’a trouvé une explication au phénomène. De nombreuses théories circulent cependant et certains chercheurs pensent ainsi que ces phénomènes sont causés par des impulsions émises par des magnétars et donc par une étoile à neutrons dotés d’un champ magnétique d’une extrême intensité.

Des sursauts radio rapides provoqués par un appareil artificiel ?

Ces phénomènes sont en effet capable de générer énormément de puissance en très peu de temps. En 2004, par exemple, nos instruments ont enregistré l’explosion d’un magnétar et l’énergie libérée par ce dernier a entraîné des changements importants au niveau de l’atmosphère supérieure de notre planète, et ce alors même que l’explosion a eu lieu à un peu plus de 50 000 années-lumière de notre position.

Avi Loeb se passionne donc pour les FRB et il a développé une théorie extrêmement intéressante.

Il pense en effet que ces rafales de signaux rapides pourraient être causées par « des fuites provenant d’émetteurs de taille planétaire alimentant des sondes interstellaires dans les galaxies lointaines ». Le spécialiste n’est d’ailleurs pas le seul à le penser, car Manasvi Lingam, un autre chercheur travaillant pour Harvard, est de son avis.

D’après ces deux scientifiques, les sursauts radio rapides pourraient donc être causés par un appareil capable de produire une grande quantité d’énergie. Ils citent notamment l’exemple des fameuses voiles solaires.

Alors bien sûr, ce n’est qu’une théorie, mais il semblerait que les arguments énoncés par les deux chercheurs aient fait mouche puisque leur étude a été acceptée par arXiv. Si vous voulez la liste, il suffit d’ailleurs de suivre ce magnifique lien.

Et oui, elle est bien plus solide que les vidéos bizarres que l’on voit parfois fleurir sur les sites et les chaînes des chasseurs d’extra-terrestres.