Les Hobbits ont bien existé, ou presque

Les Hobbits ne seraient pas un mythe, finalement. Du tout, même ! Preuve en est, des ossements fossilisés vieux de 700 000 ans ont été retrouvés en Indonésie et ils seraient ceux des ancêtres de l’Homo Floresiensis, un cousin de nos propres ancêtres. Et devinez quoi ? Ils n’étaient pas très grands et ils ne mesuraient ainsi pas plus d’un mètre.

Ce n’est pas la première fois que nos cousins font parler d’eux. En réalité, tout a commencé en 2003 lorsqu’un paléoanthropologue australien du nom de Michael Morwood a découvert les restes d’un homme dans une grotte de l’île de Flores, en Indonésie.

Hobbit

Finalement, les Hobbits ont bien existé. Enfin presque.

Les scientifiques pensaient à l’époque qu’il s’agissait d’un Homo Sapiens atteint de microcéphalie ou d’une autre pathologie mais le chercheur à l’origine de cette découverte n’était pas d’accord.

Tout a commencé en 2003 grâce à une découverte de Michael Morwood

Il était en effet persuadé qu’il s’agissait d’une espèce à part entière et il avait finalement raison. Malheureusement pour lui, il n’aura pas eu l’occasion de le voir puisqu’il nous a quitté en 2013, seulement dix ans après son incroyable découverte.

D’autres fossiles ont en effet été découverts à la fin 2014 par une équipe dirigée par Gerrit van den Bergh, de l’Université de Wollongong en Australie. Des fossiles et plus précisément un fragment de mâchoire inférieure droite ainsi que six dents. Après avoir procédé à diverses analyses, les chercheurs ont pu déterminer l’âge de ces fragments et ils se sont alors rendus compte qu’ils dataient de 700 000 ans !

Ces fameux Hobbits ont donc précédé l’Homo Sapiens et ils constituaient par conséquent une espèce à part entière.

Mais d’où viennent-ils ? En observant attentivement la morphologie des dents, Gerrit et son équipe ont déterminé que cette lignée était liée à l’Homo Erectus. Ils supposent donc que ces êtres se sont retrouvés isolés sur cette île pour une raison ou pour une autre et ils auraient donc acquis leur petite taille à cause de leur isolement insulaire.

Mais d’où viennent les Hobbits ?

Cette théorie ne manque pas de sens. L’évolution insulaire est en effet une réalité et elle touche de nombreuses espèces et notamment les reptiles et les mammifères. Elle aurait donc très bien pu modifier la morphologie de ces individus.

Il y a cependant un détail assez étonnant. Si cette théorie est vraie, alors ces Hobbits ancestraux auraient échoué sur cette île il y a environ un million d’années car c’est à cette date que l’Homo Erectus a atteint Java. Dans ce contexte, cela veut dire qu’ils auraient acquis leur petite taille en seulement 300 000 ans.

William Junger, un chercheur de l’école de médecine de la Stony Brook University aux Etats-Unis pense que cette théorie ne tient pas la route. D’après lui, il est en effet peu probable que l’Homo Erectus ait perdu les deux tiers de sa taille initiale et la moitié de son cerveau en quelques centaines de milliers d’années.

Il pense donc qu’il n’y a pas de lien entre ces individus et l’Homo Erectus. Toutefois, pour le vérifier, il faudra organiser de nouvelles fouilles.

En attendant, une chose est sûre, l’Homo Floresiensis n’a pas encore livré tous ses secrets.