Clicky

Les hoverboards continuent de flamber aux Etats-Unis

L’US Consumer Product Safety Commission ne porte visiblement pas les hoverboards dans son cœur. L’institution a en effet interdit huit nouvelles marques sur le territoire américain suite à plusieurs accidents parfaitement dramatiques… dont un mortel.

Les hoverboards sont devenus des produits très populaires en l’espace de seulement quelques années. En conséquence, les références se sont aussi multipliées et des dizaines de marques se sont lancées sur le marché.

Dangers Hoverboard

Pour se démarquer, des constructeurs ont donc commencé à lancer des produits moins chers et ne respectant pas toujours les normes de sécurité.

Les hoverboards encore épinglés par l’USCPSC

L’US Pipeline et Hazardous Material Safety Administration a ainsi mené une enquête de fond en début d’année et l’organisation a alors réalisé que plus de 80 % des hoverboards testés par ses experts utilisaient des batteries lithium-ion non certifiées, et donc des batteries ne respectant pas les normes de sécurité établies sur le territoire américain.

Cette enquête n’a pas été menée par hasard. Les accidents impliquant les hoverboards se sont en effet multipliés en l’espace de quelques mois.

En mars dernier, une fillette de trois ans originaire de Pennsylvanie a ainsi perdu la vie dans un incendie provoqué par l’explosion soudaine et brutale d’un de ces appareils. L’enfant se trouvait chez elle en compagnie de son père, de ses deux soeurs et de son frère lorsque l’hoverboard a pris feu.

Les flammes se sont rapidement répandues à travers la maison. La fillette a été grièvement brûlée et elle n’a pas survécu.

En fin d’année dernière, un accident similaire s’est produit à Nashville et une maison a ainsi été totalement détruite. Fort heureusement, ses occupants ont pu sortir à temps avant d’être pris au piège par les flammes.

250 accidents en deux ans

Les États-Unis n’ont pas été les seuls touchés bien entendu. En mai dernier, un hoverboard a ainsi explosé dans un appartement de Perpignan. Les douze occupants de l’immeuble ont dû être évacués et certains ont fini à l’hôpital. Une fois encore, le feu a été déclenché par la batterie de l’appareil.

Face à la situation, l’USCPSC a tiré à plusieurs reprises la sonnette d’alarme, mais cette stratégie n’a pas eu les effets escomptés et d’autres accidents similaires se sont ainsi produits sur le territoire américain au fil de ces derniers mois. En tout, plus de deux cent cinquante incidents ont ainsi été recensés depuis 2015.

La commission a donc décidé de durcir le ton et d’interdire tout bonnement la commercialisation des produits de plusieurs marques très populaires… et peu regardantes sur les normes de sécurité. LaiZ en fait partie, de même pour Tech Drift, Dollar Mania Sonic Smart Wheels, Digital Products iLive, iHoverspeed, Four Star Imports Go Wheels, Drone Nerds ou Salvage World.

Les propriétaires d’un drone de ces marques sont ainsi invités à contacter les services de la commission afin d’obtenir un remboursement. Il peut être utile de rappeler que ces constructeurs ne sont pas uniquement présents sur le territoire américain et certains d’entre eux vendent ainsi leurs produits sur le vieux continent.

Mots-clés hoverboard

Share this post

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.