Les ingénieurs de la NASA ont pris un selfie avec un OVNI

La NASA a visiblement le sens de l’humour. Des ingénieurs travaillant pour le fameux Jet Propulsion Laboratory ont effectivement pris un selfie avec un objet identifié comme un OVNI par tous les chasseurs d’extra-terrestres en début de semaine. Les complotistes risquent de ne pas apprécier. Pas complètement, du moins.

Tout a commencé au début de la semaine lorsque plusieurs internautes ont repéré sur Google Earth un étrange objet situé non loin des bureaux californiens de l’institut.

Selfie OVNI

Un OVNI se cache sur cette photo, le trouverez-vous ?

Entièrement rond, l’objet semblait assez imposant et il ressemblait évidemment beaucoup à une soucoupe volante.

Il y a beaucoup de soucoupes volantes sur Google Earth en ce moment

Ni une, ni deux, les sites complotistes se sont emparés de l’affaire et ils ont commencé à accuser le JPL de dissimuler un vaisseau spatial venant d’un système lointain dans leurs locaux. La routine, en somme.

Si ces trois lettres ne vous parlent pas particulièrement, il est sans doute utile de rappeler que le JPL est une entreprise fondée par la NASA et Caltech, une entreprise chargée de la construction, mais aussi de la supervision de tous les vols non habités de l’agence spatiale américaine. Parmi les missions dont elle a la charge, on peut citer Pathfinder, Galileo ou même Mars Exploration Rover.

En parallèle, le JPL a aussi un rôle de consultant pour l’industrie cinématographique et il lui arrive ainsi fréquemment de conseiller les studios de production lorsqu’ils travaillent sur des films de science-fiction.

La NASA fait partie des cibles préférées des complotistes et de nombreuses personnes sont ainsi persuadées que l’agence dissimule des informations portant sur les extra-terrestres. Le JPL a lui aussi droit à ce traitement de faveur, bien entendu.

Un ingénieur a répondu aux complotistes

En temps normal, l’agence ne commente pas ces rumeurs et l’entreprise non plus. Cette fois, cependant, un ingénieur du Jet Propulsion Laboratory a décidé de répondre publiquement à ces nouvelles accusations. Et ce de la plus belle façon qu’il soit.

Nacer Chahat, c’est le nom de cet ingénieur, s’est ainsi rendu sur place à côté de la prétendue soucoupe volante repérée par les complotistes et… il s’est tout simplement pris en photo devant, avec un collègue. Une photo qu’il a ensuite partagée sur son compte Twitter personnel en mentionnant le compte d’un site spécialisé dans la recherche des extra-terrestres.

Et devinez quoi ? La soucoupe volante en question n’en est pas vraiment une et il s’agit ainsi d’un simple réflecteur.

Mots-clés NASAovni