Les iPhone de 2018 auront peut-être droit à une dalle LCD

Apple pourrait finalement décider de ne pas passer à l’OLED pour ses prochains iPhone. D’après certaines sources, l’entreprise envisagerait en effet de doter ses appareils d’une dalle LCD « Full Active » à la place.

Apple a frappé fort cette année en lançant pas moins de trois nouveaux appareils et en nous gratifiant d’une version élaborée dotée d’un bel écran borderless et de fonctions inédites. L’intérêt de cet écran ne se limite d’ailleurs pas à ses bezels et il marque également une rupture au niveau de la technologie de sa dalle.

iPhone X Benchmarks

L’iPhone X est ainsi le premier téléphone de la marque à embarquer une belle dalle OLED au lieu du sempiternel LCD.

Apple pourrait se tourner vers le « Full Active »

Il aurait été logique que l’entreprise en fasse de même pour ses prochains téléphones, bien sûr, mais cette dernière serait actuellement en train d’envisager une autre alternative : le « Full Active ».

D’après les sources du Wall Street Journal, Apple s’intéresserait en effet beaucoup à cette technologie depuis quelques semaines.

Peu connue des profanes, cette dernière repose sur des dalles IPS modifiées afin de reproduire certains comportements propres à l’OLED.

Plus flexibles, ces dalles consomment aussi moins d’énergie, car les pixels les composant peuvent être éclairés individuellement. Ce détail est d’ailleurs loin d’être anodin, car la consommation énergétique est à l’heure actuelle un des plus gros défauts des dalles LCD traditionnelles.

Les avantages du « Full Active »

Pour ne rien gâcher, ces dalles peuvent fonctionner avec des bezels réduits, des bezels dont l’épaisseur ne dépasse pas les 0,5 mm. Elles peuvent donc parfaitement trouver leur place sur des terminaux borderless et certaines entreprises les ont d’ailleurs choisi pour équiper certains de leurs terminaux.

Xiaomi, notamment, a intégré une dalle de ce type au fameux Mi Mix 2.

Cette technologie est également plus facile à produire et le coût des dalles est moindre par rapport à l’OLED. Ce détail est d’ailleurs loin d’être anodin. Samsung règne en effet sur le marché et la firme coréenne applique des tarifs extrêmement dispendieux.

En équipant ses iPhone d’une dalle « Full Active », Apple pourrait donc réduire sa dépendance envers son concurrent de toujours tout en réduisant le coût de fabrication de ses nouveaux téléphones.

Pour rappel, les iPhone de 2018 devraient avoir droit à de plus grandes diagonales en raison de leur format borderless.

Mots-clés applerumeurs