Clicky

Les iPhone de 2018 auront peut-être droit à une nouvelle version de Face ID

Apple a déposé dernièrement un nouveau brevet présentant une version plus sécurisée de Face ID. Elle sera peut-être intégrée aux prochains iPhone.

Apple est reparti d’une feuille blanche pour l’iPhone X et le constructeur a ainsi choisi de marquer une rupture complète avec le reste de la gamme afin de donner un nouveau souffle à sa gamme. Il a donc doté son nouvel appareil d’un écran aux bordures très contenues et d’un système de reconnaissance faciale suffisamment rapide, intelligent et sécurisé pour pouvoir se substituer au Touch ID.

iPHone X

Face ID a donc pris le relais et il a reçu un accueil plutôt enthousiaste de la part des utilisateurs.

Face ID, un système très attaqué

Toutefois, des hackers ont aussi réussi à tromper la caméra et le système d’identification associé à plusieurs reprises en utilisant des masques et des techniques dignes de Mission Impossible.

Apple doit certainement préparer une réponse et le hasard fait bien les choses, car Apple Insider est tombé sur un ancien brevet déposé par la firme, un brevet décrivant le fonctionnement d’une nouvelle technique de reconnaissance faciale reposant sur le réseau des veines du visage.

Relativement complet, le brevet en question décrit le fonctionnement d’un nouveau système d’identification basé sur un émetteur/récepteur infrarouge similaire à celui présent à bord du True Depth.

Le fonctionnement de cette technique est relativement simple et l’émetteur commencerait ainsi par envoyer plusieurs pulsations de lumière rouge en direction du visage de l’utilisateur. Ces dernières traverseraient ensuite la peau pour se refléter dans les veines situées en dessous.

L’iPhone X sera-t-il bientôt capable de lire le réseau veineux de notre visage ?

De son côté, le récepteur serait en mesure de dresser une carte du réseau veineux du visage de l’utilisateur et une puce se chargerait ensuite de transformer cette information en une clé unique impossible à copier ou même à casser.

Bien sûr, il ne s’agit que d’un simple brevet, mais il faut tout de même signaler que le capteur True Depth dispose de toutes les technologies nécessaires à la mise en place d’une telle fonction.

Il suffirait donc à Apple de développer une fonction capable d’exploiter ces informations pour pouvoir mettre en place un tel système d’identification. Dans ce contexte, il ne serait pas étonnant de voir les prochains iPhone exploiter le réseau veineux de notre visage pour sécuriser les accès à notre téléphone et bloquer de ce fait les techniques utilisées par les hackers pour tromper Face ID.

Fred

Floodeur compulsif, est très actif sur Twitter ou encore sur Facebook. Sachez en outre que la Fredzone a une page sur Google+.