Les nouveaux Chromecast se sont faits demonter

Google a commencé à expédier le Chromecast et le Chromecast Audio et ils sont tous les deux arrivés au bureau du célèbre iFixit. La fine équipe a donc profité de l’occasion pour les démonter et pour passer en revue leurs composants. Si vous êtes du genre curieux, alors vous devriez beaucoup apprécier les quelques lignes qui suivent.

Si vous n’avez pas du tout suivi l’affaire, alors sachez que ces deux appareils ont été présentés durant la dernière conférence de la marque, en même temps que les nouveaux Nexus.

Démontage iFixit

Les entrailles du Chromecast. Impressionnant, non ?

Ils proposent globalement les mêmes fonctions que le modèle précédent et ils vont permettront ainsi de diffuser votre contenu audio et vidéo sur votre télévision ou même sur votre chaine HiFi.

Le Chromecast et le Chromecast Audio ne sont pas faciles à démonter

Quel est le changement par rapport à la génération précédente alors ? Le Chromecast et le Chromecast Audio ont droit à de toutes nouvelles lignes et ils sont aussi équipés d’une puce double-bande WiFi 802.11 b/g/n/ac, avec une antenne multi-directionnelle derrière.

En gros, ils sont censés mettre moins de temps à transférer les données.

Bon, et ce démontage alors ? Les appareils ne sont pas forcément faciles à ouvrir mais leurs composants sont placés avec intelligence et il suffit d’un simple tournevis pour ôter la plaque en métal qui les protège et pour accéder à la carte mère de ces appareils.

iFixit s’est d’ailleurs rendu compte que Google n’y a pas été de main morte sur la pâte thermique.

Je n’ai jamais eu le problème chez moi mais certains utilisateurs se plaignaient d’un problème de surchauffe sur le premier Chromecast et on comprend évidemment ce qui a motivé Google a mettre le paquet là dessus.

Google a mis le paquet sur la pâte thermique

Les antennes des appareils, pour leur part, se placent sur tout le pourtour de leur coque pour mieux répartir les signaux. Le câble HDMI semble très solide pour sa part et c’est plutôt une bonne nouvelle pour les grosses brutes qui se cachent dans la salle.

Les composants sont placés de chaque côté de la carte mère. La puce WiFi, la puce Bluetooth, la puce NFC et le récepteur FM sont fournis par Marvell. Samsung s’est chargé de la mémoire vive tandis que Marvell (encore lui) s’est occupé de la puce double coeur. Toshiba, lui, a simplement fourni la mémoire flash.

Ce n’est pas vraiment une surprise mais le Chromecast Audio ressemble beaucoup à son grand frère.

Dans tous les cas, ces deux appareils sont difficilement réparables et iFixit a ainsi décidé de ne pas leur attribuer de note. Si vous voulez assister au démontage complet, il suffit de vous rendre à cette adresse.