Clicky

Les OVNI n’ont pas le droit d’atterrir à Châteauneuf-du-Pape

Châteauneuf-du-Pape n’est pas une ville tout à fait comme les autres. En 1954, Lucien Jeune était maire de la ville et il a pris un arrêté assez étonnant afin d’interdire le survol, le décollage et l’atterrissage des soucoupes volantes et de tous les objets extra-terrestres non identifiés. Le plus étonnant, c’est que cet arrêté est toujours en vigueur à l’heure actuelle.

Châteauneuf-du-Pape n’a rien d’une grande mégalopole. Perdue au beau milieu du Vaucluse, elle comptait en effet moins de 2500 habitants lors du dernier recensement en 2013, pour une superficie située autour des 25 kilomètres carrés.

Châteauneuf-du-Pape

Châteauneuf-du-Pape, une ville pas comme les autres.

Elle tient donc davantage du petit village que de la ville.

Châteauneuf-du-Pape est connu pour ses vins, mais aussi pour un étrange arrêté

Cela ne l’a cependant pas empêché de se faire un nom à l’internationale grâce aux vins issus de ses cépages. La commune est en effet connue pour son magnifique cru, le châteauneuf du pape.

La réputation de ce cru dépasse en effet les frontières du village, mais également celles de la France.

Cela n’a cependant pas toujours été le cas et c’est précisément ce qui a poussé Lucien Jeune à prendre cet étrange arrêté le 25 octobre 1954. D’après son fils, il aurait eu cette idée lors d’un congrès avec d’autres maires de France. À l’époque, les extra-terrestres étaient très à la mode et il en allait évidemment de même pour les soucoupes volantes.

Les extra-terrestres ne sont pas les bienvenus à Châteauneuf-du-Pape

Lucien Jeune a donc eu l’idée de se servir de la fascination exercée par les petits hommes verts pour faire de la publicité à sa commune. Il a donc pris cet arrêté, un arrêté composé essentiellement de trois articles :

Art. 1er. Le survol, l’atterrissage et le décollage d’aéronefs dits soucoupes volantes ou cigares volants de quelque nationalité que ce soit, sont interdits sur le territoire de la commune.

Art. 2. Tout aéronef, dit soucoupe volante ou cigare volant, qui atterrira sur le territoire de la commune, sera immédiatement mis en fourrière.

Art. 3. Le garde champêtre et le garde particulier sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent arrêté.

Cet arrêté avait évidemment fait beaucoup de bruit à l’époque (on ne parlait pas encore de buzz dans ces années-là) et il avait même permis à Châteauneuf-du-Pape de faire la une de plusieurs quotidiens.

Les maires suivants auraient pu le supprimer, mais ils ont fait le choix de le conserver. Pourquoi ? Par respect pour Lucien Jeune, et aussi parce qu’il fait toujours couler beaucoup d’encre.

Arrêté Châteauneuf-du-Pape

Crédits Image