Les phablettes cartonnent, merci pour elles !

Les premières phablettes ont été la cibles de virulentes attaques de la part des consommateurs, mais également des médias. Tout le monde se souvient des moqueries visant le premier Galaxy Note, ou même la Dell Streak. Mais nos constructeurs se sont entêtés et ils ont continué à alimenter le marché avec des smartphones dotés de grands écrans.

Il faut croire que leurs efforts ont payé, du moins selon la dernière étude menée par le cabinet GFK. D’après le rapport rendu, le secteur de la mobilité se porterait bien et les phablettes feraient de plus en plus d’adeptes.

Parts de marché Phablettes

Les phablettes sont à la mode en ce moment.

Preuve en est, au dernier trimestre de l’année dernière (2014), ces terminaux totalisaient plus de 12,8% de parts de marché. Avec des résultats très différents d’un continent à un autre, bien entendu.

Une progression fulgurante en l’espace de quelques mois

En Asie Pacifique, par exemple, ces terminaux représentaient à cette date plus de 17,5% de parts de marché, soit un volume deux fois plus important que l’année précédente. Pas mal, non ? Ils ont aussi rencontré un certain succès au Moyen-Orient avec 11,1% de parts de marché au quatrième trimestre 2014. Là encore, le volume a été multiplié par deux en l’espace d’une année.

Aussi étrange que cela puisse paraître, les phablettes marchent moins bien en Europe. Chez nous, elles ont atteint 6,4% à la fin de l’année dernière, contre 3% l’année d’avant à la même période. Elles sont tout de même parvenues à s’installer en France.

Preuve en est, nos constructeurs ont écoulé 1,5 million de terminaux de ce type sur l’année 2014.

Et maintenant, comment ça va se passer ? Il faudra attendre les prochains mois pour le savoir mais GFK semble plutôt confiant. Et en même temps, c’est normal car le prix des phablettes a beaucoup baissé ces dernières années et les grands écrans commencent à entrer dans les moeurs.

Même Apple s’y est mis, c’est pour dire.